Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Prise en compte des frais pour appareillage des handicapés dans les frais médicaux

Question écrite de - Fonction publique

Question de ,

Diffusée le 18 novembre 1992

M. Serge Vinçon demande à M. le ministre d'Etat, ministre de la fonction publique et des réformes administratives, si les frais d'aides ménagères, d'appareils de prothèse rendus nécessaires par l'infirmité ou d'appareillages comme des frais d'aménagement de véhicule automobile, tous consécutifs à un accident de travail, peuvent être assimilables à des frais médicaux.

Réponse - Affaires sociales

Diffusée le 24 février 1993

Réponse. - Le salarié victime d'un accident du travail bénéficie des prestations en nature limitativement énumérés à l'article L. 431-1 du code de la sécurité sociale. A ce titre, il a droit aux remboursements des frais suivants : les frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques, la réparation et le renouvellement des appareils de prothèse et d'orthopédie nécessités pour l'infirmité résultant de l'accident.

Seuls peuvent être pris en charge les fournitures et appareils qui figurent au tarif interministériel des prestations sanitaires. Cette prise en charge est subordonnée à une prescription médicale. Les frais de transport de la victime à sa résidence habituelle ou à l'établissement hospitalier sont, en principe, également pris en charge.

Les victimes d'accident du travail ont également droit à une réadaptation professionnelle si leur situation le nécessite. En revanche, les frais d'aides ménagères et les frais d'aménagement de véhicule ne sont pas mentionnés à l'article L. 431-1 précité ; leur prise en charge ne relève donc pas de la législation des accidents du travail, mais d'autres dispositifs juridiques relatifs à l'aide sociale et à l'amélioration des conditions de vie des handicapés.

Questions similaires

Déposée le 10 mars 1993 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 98%
Déposée le 21 octobre 1998 à 22h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 16 juin 1993 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 59%
Déposée le 12 avril 1989 à 22h00
Similarité de la question: 38% Similarité de la réponse: 52%
Déposée le 29 novembre 1995 à 23h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 5 avril 1989 à 22h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 52%