Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Privatisation de la société française de production

Question écrite de - Communication

Question de ,

Diffusée le 8 décembre 1993

M. Pierre Schiélé demande à M. le ministre de la communication s'il peut confirmer les perspectives de son action ministérielle, tendant à la privatisation de la société française de production (SFP) conformément à la " lettre de cadrage " adressée le 20 septembre 1993 au président de la SFP, lui confiant " la mission d'adapter les structures et les moyens de l'entreprise à l'évolution prévisible de son chiffre d'affaires et de la préparer à sa future privatisation ".

Réponse - Communication

Diffusée le 9 mars 1994

Réponse. - Comme le souligne l'honorable parlementaire, la SFP a entrepris, au cours de ces dernières années, des efforts pour moderniser sa gestion et adapter ses activités à son environnement concurrentiel, qui exige un niveau de productivité élevé des sociétés de production et de prestations audiovisuelles.

Cependant, les divers plans de redressement mis en oeuvre avec l'importante aide financière de l'Etat n'ont pas permis d'enrayer la dégradation financière de la SFP. C'est la raison pour laquelle le Gouvernement a demandé à la SFP d'engager une restructuration profonde de son organisation et de son mode de fonctionnement.

Ce plan de restructuration, outre qu'il prévoit la cession totale ou partielle de trois de ses filiales (filiale SFP costumes, filiale SFP post-production vidéo et filiale SFP post-production films), assigne comme objectif prioritaire à l'entreprise de trouver les conditions de son équilibre d'exploitation en adaptant le niveau de ses effectifs à son chiffre d'affaires prévisionnel.

Celui-ci doit être conforté par une nouvelle démarche commerciale et par une meilleure compétitivité des prestations du groupe. Par ailleurs, ce plan implique la cession rapide du site des Buttes-Chaumont. Il semble utile de rappeler à l'honorable parlementaire que le déménagement des Buttes-Chaumont a eu lieu courant novembre et que l'ensemble des activités de la SFP, à l'exception des costumes, se trouve aujourd'hui regroupé sur le site de Bry-sur-Marne et au Village de la communication.

L'effort de recapitalisation que devra consentir l'Etat en faveur de la SFP sera mis en oeuvre en fonction de la réalisation des objectifs ci-dessus décrits. La mise en oeuvre de ce plan de restructuration devrait être de nature à permettre le redéploiement de la SFP sur le marché des prestations audiovisuelles et à maintenir sa contribution au développement de la production française.

Questions similaires

Déposée le 22 septembre 1993 à 22h00
Similarité de la question: 39% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 6 octobre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 27 juin 1990 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 30 novembre 1994 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 69%
Déposée le 1 octobre 1996 à 22h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 40%
Déposée le 19 octobre 2009 à 22h00
Similarité de la question: 34% Similarité de la réponse: 76%