Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Projet de développement d'un logiciel de traduction automatique spécialisée pour les sites de l'Internet public

Question écrite de - Culture

Question de ,

Diffusée le 19 janvier 2002

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le ministre de la culture et de la communication sur le rapport au parlement (année 2000) de la Délégation générale à la langue française (DGLF) sur l'application de la loi du 4 août 1994 (nº 94-665) relative à l'emploi de la langue française, dans lequel il est indiqué, à la page 71, qu'afin de renforcer la traduction en plusieurs langues des sites de l'internet public, son ministère a mis en place un projet de développement d'un logiciel de traduction automatique spécialisé : " la version français/anglais est en cours de validation et la version en langue allemande est en cours de réalisation ". Il lui demande où en est à ce jour la concrétisation de ces deux projets.

Réponse - Culture

Diffusée le 19 janvier 2006

Lors de l'ouverture de la Présidence française de l'Union européenne, le ministère de la culture et de la communication a décidé de proposer une opération originale destinée à souligner l'importance du plurilinguisme dans l'Union européenne, à rappeler le rôle des sites de l'Internet public pour promouvor le plurilinguisme, conformément à la circulaire du Premier ministre du 7 octobre 1999, et enfin à montrer au grand public un exemple d'outil informatique de traduction automatique permettant d'accéder, en allemand et en anglais, aux informations sur les actions de la France en matière culturelle.

Le logiciel de traduction automatique mis gratuitement à disposition des internautes sur le site " Europe " du ministère a permis de tirer deux enseignements : le premier est que cet outil, encore imparfait, a été bien apprécié par les utilisateurs étrangers ; il y a là un encouragement au développement et au perfectionnement des outils informatiques de traitement du langage.

Le second enseignement concerne la demande de traduction manifestée par le public étranger, très importante puisque plus de 5 000 traductions de pages ont été effectuées dès les 3 premiers mois de l'expérience ; le fait que l'allemand représente 40 % de la demande indique bien que l'on ne saurait aujourd'hui se contenter de proposer une langue unique pour diffuser vers l'étranger l'information sur les actions de la France.

Le rapport au Parlement de la DGLF pour l'année 2000 attirait l'attention sur le fait que la traduction des sites de l'Internet public représente encore une tâche difficile à accomplir pour bien des ministères qui ne disposent ni de services de traduction, ni de moyens budgétaires spécifiques. Un groupe de travail interministériel sur ce sujet a remis un rapport, qui fait notamment apparaître que les outils informatiques traitant correctement le français et les autres langues sont indispensables pour faciliter la tâche des traducteurs professionnels confrontés à des besoins croissants.

La DGLF apporte son concours au développement d'outils de traitement informatique multilingues, notamment par les appels d'offres pour la constitution de ressources linguistiques qu'elle lance conjointement avec l'Agence européenne pour les ressources linguistiques (ELRA). En outre, au sein du ministère de la culture, la DGLF soutient, avec la direction des Archives de France, le développement du logiciel de traduction automatique que vous évoquez.

Ce logiciel n'est pas destiné à la traduction des sites de l'Internet public, mais à faciliter les relations des Archives de France avec les organisations internationales de son domaine d'activité, notamment dans le cadre du travail de normalisation internationale. La version français-anglais de ce logiciel est à présent opérationnelle, tandis que les listes terminologiques de la partie allemande sont en cours de validation.

Questions similaires

Déposée le 19 janvier 2002 à 23h00
Similarité de la question: 79% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 19 mars 2012 à 23h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 19 janvier 2002 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 62%
Déposée le 19 janvier 2002 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 19 juin 2002 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 2 juillet 1997 à 22h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 79%