Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Prolongation de la ligne 18 du Grand Paris express

Question orale sans débat de Mme Ghislaine Senée - Transition écologique et cohésion des territoires

Question de Mme Ghislaine Senée,

Diffusée le 28 février 2024

Mme Ghislaine Senée attire l'attention de M. le ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires sur les conséquences environnementales et sociales du projet de la ligne 18 du Grand Paris express. La partie ouest de la ligne 18, entre Massy et Versailles-Chantiers, implique une artificialisation importante du plateau de Saclay avec des conséquences irréversibles sur les écosystèmes et le cadre de vie des habitants.

Plus précisément, le tronçon situé entre le commissariat à l'énergie atomique à Saclay et Châteaufort pose des difficultés, soulignées par l'avis du conseil national de la protection de la nature en date du 19 janvier 2024 : « Avec cette ligne qui n'était pas prévue au sol, on achève de déconnecter la zone de protection naturelle, agricole et forestière des boisements au sud, l'ensemble devenant vraiment un îlot ceinturé d'urbain ou d'infrastructures [...]. »

Le 4 juillet 2023, huit maires des Yvelines ont écrit à la Première ministre pour lui faire part de leur souhait de réviser certaines options du projet et notamment la construction d'un mur de quatre mètres de haut aux abords de la route départementale 938 à Châteaufort. Dans ce courrier, les maires des communes de Châteaufort, Villiers-le-Bâcle, Toussus-le-Noble, Vélizy-Villacoublay, Les Loges-en-Josas, Magny-les-Hameaux, Saint-Aubin et Igny demandaient l'ajout d'une tranchée de 1200 mètres, idéalement couverte, au niveau de Villiers-le-Bâcle et Châteaufort.

Le 13 juillet 2023, le président du Sénat relayait cette demande de passage en tranchée couverte au président du directoire de la société du Grand Paris en évoquant un rapport de mai 2023 de l'université Paris-Saclay et de l'institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE).

Ainsi, les élus de toutes sensibilités et les scientifiques convergent pour que le tronçon de la ligne 18 situé entre le CEA et Châteaufort soit modifié afin de mieux appréhender les impacts sur l'environnement et sur les paysages. Pour autant, la société du Grand Paris n'a apporté aucune modification à ce projet qui se poursuit.

Elle lui demande de préciser sa position au sujet de la portion de la ligne 18 située entre le poste source de RTE « Saint-Aubin » et le golf national de Magny-les-Hameaux et s'il va faire évoluer le projet de la société du Grand Paris afin que les écosystèmes et la volonté des élus soient enfin pris en compte sur ce tronçon.

Réponse de Transition écologique et cohésion des territoires

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 15 janvier 2018 à 23h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 5 février 2018 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 28 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 5 juin 1996 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 25 septembre 2019 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 100%