Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Proportion du nombre des femmes promues dans l'ordre de la Légion d'honneur au titre du ministère de la jeunesse et des sports

Question écrite de - Jeunesse et sports

Question de ,

Diffusée le 5 mai 1993

M. Emmanuel Hamel signale à l'attention de Mme le ministre de la jeunesse et des sports que la promotion dans l'ordre national de la Légion d'honneur parue au Journal officiel du 11 avril 1993, en application des décrets du 29 mars 1993 pris par le précédent gouvernement, ne comporte, sous la rubrique du ministère de la jeunesse et des sports, le nom d'aucune femme.

Un navigateur prestigieux est promu officier. Parmi les cinq personnalités promues chevalier, tous sont des hommes dont deux champions olympiques. Aucune femme n'est honorée d'une promotion ni comme officier, ni comme chevalier. Il lui demande si elle n'estime pas devoir inverser cette tendance à moins promouvoir les femmes que les hommes dans l'ordre national de la Légion d'honneur ou celui du Mérite.

Parmi les navigatrices, alpinistes, championnes olympiques, des Françaises au courage et à la volonté exemplaires honoreraient les ordres nationaux en y étant, elles aussi, autant que les hommes, promues.

Réponse - Jeunesse et sports

Diffusée le 23 juin 1993

Réponse. - La liste des candidats proposés par le précédent ministre de la jeunesse et des sports pour être honorés dans l'Ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion de Pâques 1993 ne comporte aucun nom de femme. Il n'en a, heureusement, pas été de même lors des précédentes promotions.

C'est ainsi qu'au cours des quatre dernières années dix-sept femmes se sont vues distinguées dans cet Ordre et soixante et onze dans notre second Ordre national. A travers elles, ont été représentés aussi bien les athlètes de haut niveau que les dirigeants sportifs et associatifs français. Leur nombre est, certes, insuffisant mais il est le reflet de la prépondérance encore persistante de l'élément masculin dans ces mouvements.

Néanmoins, un soin tout particulier sera apporté dans l'élaboration des prochaines promotions afin qu'une place plus importante soit réservée aux femmes pour reconnaître le rôle et la place qu'elles tiennent dans le milieu sportif et associatif de notre pays.

Questions similaires

Déposée le 31 janvier 1996 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 5 mai 1993 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 62%
Déposée le 12 mai 1993 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 63%
Déposée le 5 mai 1993 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 27 novembre 1996 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 5 mai 1993 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 67%