Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Rapprochement entre les instituts culturels et les alliances françaises

Question écrite de - Francophonie

Question de ,

Diffusée le 17 juin 1992

M. Xavier de Villepin attire l'attention de Mme le secrétaire d'Etat à la francophonie et aux relations culturelles extérieures sur le rapprochement prévu entre les instituts culturels et les alliances françaises. Il souhaiterait connaître les principes d'organisation de ce rapprochement et savoir si les dotations budgétaires mises à disposition permettront de développer ces organismes si importants pour la diffusion de la langue et de la culture de notre pays.

Réponse - Francophonie

Diffusée le 10 février 1993

Réponse. - Initiée en 1989 par la mise sous direction unique de certains centres culturels et alliances françaises qui co-existaient dans une même ville (Copenhague, Glasgow, Lagos, Madrid, Nairobi, Rabat), cette politique de rapprochement des deux réseaux d'établissements culturels français à l'étranger s'est poursuivie en 1990, 1991 et 1992 en s'illustrant de diverses façons : mise sous direction unique de l'alliance et du centre culturel de Santo Domingo ; création d'établissements intégrant, sous l'appellation " centres culturels de l'Alliance française ", les modes de gestion d'un centre culturel, service extérieur du ministère des affaires étrangères doté de l'autonomie financière, et les principes d'implication du réseau des amitiés françaises locales qui caractérisent l'action de l'Alliance française (Iasi, Clug et Timisoara en Roumanie, Bandung en Indonésie, Léningrad en URSS) ; extension aux alliances françaises de l'aide accordée au titre du FICA (Fonds d'intervention culturel et artistique), du FIP (Fonds d'intervention pédagogique) et du FIST (Fonds d'intervention scientifique et technique) ; accueil des alliances françaises dans les structures régionales de concertation et de programmation ; poursuite des négociations avec certains comités d'alliances (Singapour, Buenos-Aires, Rio de Janeiro, Bangkok, par exemple) qui devraient aboutir en 1993, après celles signées avec les alliances françaises de Quito, Manille, Rotterdam, Copenhague, Dacca, La Paz, Lima, Assomption, Bologne et Dublin en 1990, 1991 et 1992, à la signature de nouvelles conventions-cadres précisant de façon très nouvelle la relation entre l'Etat français et l'établissement et visant à doter ce dernier d'un projet de développement cohérent avec la politique du département.

Cette coordination a trouvé un point d'application particulièrement marqué dans le contexte du renforcement de notre présence et de notre action culturelle en Europe centrale et orientale. Elle s'est traduite cette année également par un redéploiement des postes budgétaires pour la création de nouveaux établissements culturels ainsi que par la mise en place de moyens budgétaires accrus (10,5 MF en 1992) au titre des mesures nouvelles adoptées en cours d'exercice. Cette politique devrait être poursuivie, en particulier dans les républiques baltes.

Questions similaires

Déposée le 10 juillet 1991 à 22h00
Similarité de la question: 90% Similarité de la réponse: 93%
Déposée le 16 juillet 2018 à 22h00
Similarité de la question: 37% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 15 novembre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 69%
Déposée le 19 mai 2007 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 61%
Déposée le 27 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 42% Similarité de la réponse: 55%
Déposée le 19 janvier 2008 à 23h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 75%