Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Réalisation du TGV Paris-Amiens-Londres

Question écrite de M. Alain Vasselle - Équipement

Question de M. Alain Vasselle,

Diffusée le 20 janvier 1993

M. Alain Vasselle souhaite attirer l'attention de M. le ministre de l'équipement, du logement et des transports sur l'intérêt qu'il y aurait à clarifier la situation, concernant la réalisation du TGV Paris-Amiens-Londres et notamment le lancement du barreau TGV par Amiens. En effet, les habitants de la Picardie et leurs élus s'interrogent sur le devenir de cette infrastructure et cette région souffre trop du chômage et de décisions contestables et contestées prises à la hâte pour ne pas prendre au sérieux de légitimes inquiétudes.

Il se permet donc de lui demander de bien vouloir lui préciser sa position quant aux actions qu'il envisage de mener ou mesures prises à son initiative pour régler définitivement ce problème.

Réponse - Équipement

Diffusée le 17 mars 1993

Réponse. - Le projet de TGV. - Picardie, qui relie Paris à Londres via Amiens, est inscrit au schéma directeur national des liaisons ferroviaires à grande vitesse adopté par le Gouvernement lors du comité interministériel d'aménagement du territoire du 14 mai 1991 et approuvé par décret en avril 1992. M.

Hubert Gueret, ingénieur général des ponts et chaussées, a remis en juin 1991 un rapport intitulé " études préliminaires du TGV Picardie - Rapport de mission ". Ce rapport est l'aboutissement d'une première phase d'étude, dont la conduite lui avait été confiée par le ministre de l'équipement, du logement, des transports et de la mer le 4 août 1989.

Le 24 octobre 1991, le ministre de l'équipement, du logement, des transports et de l'espace a confié à M. Gueret la poursuite des études préliminaires définies dans la circulaire n° 91-61 du 2 août 1991, relative à l'établissement des projets de lignes nouvelles ferroviaires à grande vitesse. Les consultations engagées à cette époque ont mis alors en évidence la nécessité d'examiner les possibilités de jumelage du TGV Picardie avec l'autoroute A/1 bis au nord d'Amiens.

L'étude correspondante s'est déroulée courant 1992 et ses résultats ont été présentés aux élus concernés au mois de décembre dernier lors d'une réunion organisée par le préfet de la Somme. L'achèvement des études préliminaires et des consultations afférentes permettra au ministre de l'équipement, du logement et des transports de choisir l'un des fuseaux étudiés.

Enfin sera engagée la phase des études d'avant-projet sommaire, dont l'objectif est de déterminer précisément le tracé à l'intérieur du fuseau de base retenu, permettant ainsi la mise en oeuvre des procédures de réservation des emprises. Sur le plan socio-économique, le rapport de M. Gueret met en évidence l'intérêt du projet, dès lors que les Britanniques réalisent sur leur sol une infrastructure qui en serait le pendant et permettrait de gagner environ trente minutes entre Ashford et Londres, aboutissant ainsi à une relation Paris-Londres en deux heures quinze.

La programmation effective du TGV Picardie ne se fera que lorsque les aspects techniques et économiques du projet auront suffisamment évolué.

Questions similaires

Déposée le 29 avril 1992 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 89%
Déposée le 14 avril 1993 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 85%
Déposée le 24 avril 1996 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 67%
Déposée le 12 janvier 2000 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 1 octobre 1998 à 22h00
Similarité de la question: 38% Similarité de la réponse: 43%
Déposée le 4 février 1998 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 68%