Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Reconnaissance de la profession de masseur-kinésithérapeute

Question écrite de Mme Nadège Havet - Santé et prévention

Question de Mme Nadège Havet,

Diffusée le 17 avril 2024

Mme Nadège Havet appelle l'attention de M. le ministre délégué auprès de la ministre du travail, de la santé et des solidarités, chargé de la santé et de la prévention sur la revalorisation de la profession de masseur-kinésithérapeute.

Le 13 juillet 2023, l'union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam), la fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) et le syndicat Alizé ont signé l'avenant 7 à la convention nationale des masseurs-kinésithérapeutes, approuvé par arrêté le 21 août 2023.

Entré en vigueur le 22 février 2024, celui-ci a entraîné une modification de la nomenclature générale des actes professionnels de même qu'une revalorisation de 0,06 point sur sa lettre clé, équivalent à une augmentation de 2,8 %, soit une hausse comprise entre 0,45 centime et 0,55 centime par acte.

Les revalorisations tarifaires interviennent dès 2024.

D'autres revalorisations se poursuivront jusqu'à la fin de la convention en 2027, mais il a été indiqué qu'elles ne s'appliqueront pas à toutes les cotations alors même que 30 minutes de soin avec le patient sont inscrites dans la convention et ce, indépendamment de la raison pour laquelle les soins sont prescrits.

Il est également déploré une indemnité kilométrique de déplacement trop faible au regard des distances parfois parcourues et du surenchérissement des frais de route.

Enfin, il est désormais acté un passage d'environ 30 cotations différentes à plus de 80 cotations différentes ce qui représente une complexification déclarative pour les professionnels concernés et, par conséquent, un temps administratif en plus non consacré à l'exercice de leur métier.

Alors que les professionnels soutiennent un raccourcissement du calendrier des revalorisations et une simplification des cotations, elle souhaite connaître les intentions du Gouvernement en la matière.

Réponse de Santé et prévention

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 11 mars 2024 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 18 mars 2024 à 23h00
Similarité de la question: 79% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 10 avril 2024 à 22h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 8 février 2023 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 mars 2023 à 23h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 100%