Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Recrudescence des tags

Question écrite de M. Hervé Reynaud - Collectivités territoriales et ruralité

Question de M. Hervé Reynaud,

Diffusée le 27 mars 2024

M. Hervé Reynaud attire l'attention de Mme la ministre déléguée auprès du ministre de l'intérieur et des outre-mer et du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée des collectivités territoriales et de la ruralité, sur le fléau que constituent pour les élus la dégradation et le vandalisme par les tags dans l'espace public.

Les maires de petites communes constatent une recrudescence des inscriptions, graffitis et tags qui viennent polluer visuellement les espaces communs.

Soucieuses de préserver un cadre de vie agréable, la plupart des municipalités ont mis en place un service de nettoyage de ces tags. Mais ce service rendu gratuitement, outre qu'il impacte de plus en plus les finances locales, reste malheureusement de peu d'efficacité.

La peine maximale pour avoir réalisé un tag ou un graffiti est une amende de 3 750 euros et un travail d'intérêt général qui peut consister en la réparation du préjudice.

Mais force est de constater que cette peine est très rarement appliquée : en effet, si l'auteur des faits est majeur et si les dommages constatés sont considérés comme légers car ne nécessitant que peu de réparations avec des dégâts superficiels, une amende forfaitaire de 200 euros s'applique le plus souvent.

Cette peine n'est pas du tout dissuasive, d'autant que bien souvent les auteurs de ces dégradations ne sont pas formellement identifiés.

Lorsqu'ils le sont et qu'un procès-verbal est dressé, le maire peut convoquer l'auteur des faits, accompagné de ses parents s'il est mineur, pour un rappel à l'ordre, leur rappeler les conséquences de leurs actes et proposer aux parents une transaction au titre de leur responsabilité civile.

Mais ces mesures ne permettent pas d'enrayer le processus et les maires se trouvent démunis face à la banalisation de ces formes d'incivilité.

Aussi, il souhaite savoir si le Gouvernement entend se saisir de ce sujet, lancer une action de sensibilisation sur cette question et prendre des mesures afin que les sanctions maximales puissent être appliquées.

Réponse de Collectivités territoriales et ruralité

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 16 juillet 1997 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 7 mai 1997 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 24 octobre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 janvier 2022 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 4 octobre 2017 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 mars 2023 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 100%