Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Recyclage automobile

Question écrite de - Environnement

Question de ,

Diffusée le 29 septembre 1993

M. Pierre-Christian Taittinger demande à M. le ministre de l'environnement quels efforts il compte mener pour faciliter le recyclage automobile. Trop de véhicules finissent encore leurs jours dans la nature en donnant le spectacle lamentable d'épaves endormies au bord des routes, souvent devant des paysages agréables. Le développement des fours de cémentation apporterait une réponse efficace.

Réponse - Environnement

Diffusée le 22 décembre 1993

Réponse. - En France, chaque année, environ 1 800 000 véhicules sont mis hors d'usage. La plupart de ces véhicules sont aujourd'hui traités par le réseau des professionnels de la démolition. Une faible part de ces véhicules est encore abandonnée dans la nature, malgré les dispositions de la loi no 75-633 du 15 juillet 1975 modifiée relative à l'élimination des déchets et à la récupération des matériaux, ou de celles du code de la route et du code pénal.

Ainsi, la loi du 15 juillet 1975 modifiée fait obligation au détenteur du véhicule d'en assurer ou d'en faire assurer l'élimination dans des conditions qui ne risquent pas de porter atteinte à la santé de l'homme ou à l'environnement. Par ailleurs, les dispositions pertinentes du code de la route et du code pénal peuvent être utilisées au plan local par l'autorité titulaire du pouvoir de police pour dissuader et sanctionner les auteurs de ces abandons sauvages et pour assurer dans des conditions satisfaisantes pour l'environnement l'élimination des véhicules hors d'usage abandonnés.

Néanmoins, au-delà du cadre réglementaire existant, et pour parvenir à une meilleure gestion de l'ensemble du parc de ces véhicules hors d'usage, un accord-cadre sur le retraitement de ces véhicules a été signé le 29 mars 1993 par les pouvoirs publics (ministères de l'environnement et de l'industrie) et les professionnels concernés (constructeurs, démolisseurs, broyeurs, etc.).

Ainsi, le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA), qui regroupe près de 300 professionnels de la démolition, est signataire de cet accord-cadre. Celui-ci a pour objectif essentiel la réduction maximale des volumes de déchets ultimes générés par la collecte et le retraitement de l'ensemble des véhicules hors d'usage.

Pour cela, l'ensemble des acteurs concernés se sont engagés, chacun en fonction de ses compétences propres, à développer la filière de retraitement de manière pérenne et économiquement équilibrée. Il a été reconnu que cet équilibre économique doit s'appuyer sur les lois du marché, dans le cadre de la libre fixation du prix des transactions à l'intérieur de la filière et des conditions de reprise des véhicules à l'entrée de celle-ci.

Les éventuelles difficultés rencontrées dans l'application de cet accord devront trouver une solution dans le cadre de l'instance de suivi et de concertation mise en place par cet accord-cadre.

Questions similaires

Déposée le 13 octobre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 4 octobre 2000 à 22h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 65%
Déposée le 11 juillet 1990 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 19 juin 2009 à 22h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 19 septembre 2009 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 19 octobre 1994 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 60%