Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Réduction de la fiscalité énergétique pour les agriculteurs

Question écrite de - Économie

Question de ,

Diffusée le 19 juin 2007

M. Serge Vinçon appelle l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur la nécessité de proroger les remboursements des taxes sur l'énergie en faveur des agriculteurs pour le second semestre 2006 afin de maintenir un équilibre économique qui demeure fort précaire. Il l'interroge par ailleurs sur la possibilité d'envisager une réduction pérenne de la fiscalité énergétique, qu'il s'agisse du fioul domestique, du fioul lourd ou du gaz naturel, pour les agriculteurs tant leur revenu est pris en tenaille entre les prix d'intrants qui augmentent et les prix agricoles qui baissent.

En effet, les coûts liés aux prix de l'énergie représentent près de 15 % des consommations intermédiaires en agriculture et, lorsqu'ils augmentent de 10 %, le revenu agricole baisse en moyenne de 3,5 %.

Réponse - Économie

Diffusée le 19 juin 2011

Conscient des difficultés rencontrées par les agriculteurs du fait du maintien à un niveau élevé des cours des produits pétroliers, le Gouvernement a décidé de reconduire en 2006 les mesures de remboursement partiel de la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP) et de la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN) en vigueur depuis 2004.

Conformément à l'annonce faite par le Premier ministre, le 23 mars dernier, au congrès de la FNSEA, le remboursement partiel de la TICGN et de la TIPP sur le fioul lourd sera augmenté afin de l'ajuster sur celui appliqué en 2005 en faveur du fioul domestique, soit concrètement une exonération de taxes à hauteur de 90 % du montant de taxes réellement acquitté par les exploitants agricoles.

De plus, le Gouvernement a décidé de faire instruire dès à présent les demandes de remboursements portant sur les acquisitions de fioul domestique, de fioul lourd et de gaz naturel faites par les exploitants agricoles entre le 1er janvier et le 30 juin 2006. Ces mesures permettent ainsi d'atténuer significativement les charges consécutives à la hausse du prix des produits pétroliers des exploitants agricoles, sans qu'il soit nécessaire d'envisager à ce stade l'instauration d'un dispositif de réduction pérenne de la fiscalité énergétique.

Questions similaires

Déposée le 19 juillet 2011 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 19 juin 2005 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 19 juin 2005 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 19 août 2007 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 49%
Déposée le 19 juin 2004 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 19 juin 2005 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 66%