Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Réévaluation des frais funéraires dans le passif des successions

Question écrite de - Économie

Question de ,

Diffusée le 6 juillet 1994

M. André Bohl demande à M. le ministre de l'économie quelles mesures il compte prendre pour réévaluer les frais funéraires dans le passif des successions. Ils sont à l'heure actuelle de 3 000 F maximum sur justificatifs et 1 000 F forfaitaire. Ces sommes sont modestes compte tenu des frais d'obsèques réels qui dépassent 10 000 F dans tous les cas.

Réponse - Budget

Diffusée le 24 août 1994

Réponse. - Depuis le 1er janvier 1992, l'abattement sur la part du conjoint survivant a été porté de 275 000 F à 330 000 F et celui applicable en ligne directe de 275 000 F à 300 000 F. En outre, l'abattement de 300 000 F en faveur des handicapés est désormais cumulable avec ces abattements et avec l'abattement de 100 000 F prévu en faveur de certains collatéraux privilégiés.

Enfin, depuis cette même date, les donations passées depuis plus de dix ans ne sont plus rappelées pour l'application des droits de mutation à titre gratuit. Ce dispositif permet de bénéficier, tous les dix ans, de l'abattement à la base et des tranches inférieures du barème d'imposition. Ces différentes améliorations sont de nature à compenser les inconvénients évoqués par l'honorable parlementaire.

Dès lors, la mesure suggérée, dont le coût est potentiellement important, ne peut être retenue compte tenu des impératifs budgétaires.

Questions similaires

Déposée le 19 janvier 1994 à 23h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 80%
Déposée le 21 juin 1995 à 22h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 1 septembre 1993 à 22h00
Similarité de la question: 39% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 27 septembre 1995 à 23h00
Similarité de la question: 38% Similarité de la réponse: 62%
Déposée le 21 avril 1993 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 80%
Déposée le 6 novembre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 76%