Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Réforme des diplômes des métiers d'art

Question écrite de M. Hervé Gillé - Enseignement supérieur, recherche et innovation

Question de M. Hervé Gillé,

Diffusée le 2 juin 2021

M. Hervé Gillé attire l'attention de Mme la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation sur les conséquences délétères de la réforme des diplômes des métiers d'art.

Par le décret n° 2018-367 du 18 mai 2018, l'État a réformé les diplômes des métiers d'art et du design pour leur conférer une architecture unique et conforme au schéma européen licence-master-doctorat (L.M.D.) avec un diplôme national des métiers d'art et du design (DNMADE).

Si l'intention a pu sembler louable, dans une volonté de cohérence internationale et de développement des passerelles entre filières, les professionnels comme les étudiants des filières d'art nous sollicitent contre un projet qui, selon eux, ne prend pas en compte la particularité de leur formation. L'une des principales conséquences est la division par deux des heures d'enseignement technique en atelier, au profit des enseignements de design.

Les premiers concernés s'estiment ainsi lésés et inquiets face à un projet mené sans consultation préalable et qui ne correspond pas aux exigences d'excellence qui ont fait la renommée de l'artisanat français. Ils considèrent que cette volonté d'uniformisation entre l'art et le design omet sciemment la différence d'approche et de formation inhérente à chaque parcours qui permet la richesse des métiers artistiques français, dans des domaines recherchés et prestigieux comme la restauration patrimoniale ou le travail du bois.

Les acteurs de ces filières entendent ici exprimer leur crainte de voir disparaitre à terme tout un savoir-faire qui a su résister jusqu'à présent à la concurrence internationale par son attachement à un modèle d'apprentissage unique, inscrit dans notre histoire.

Il demande dès lors quelles seront les mesures prises par le ministère pour s'assurer de l'adaptation de ce nouveau diplôme aux exigences des métiers d'art, qui constituent un enjeu de diversité culturelle et d'excellence.

Réponse de Enseignement supérieur, recherche et innovation

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 2 juin 2021 à 22h00
Similarité de la question: 97% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 3 août 2022 à 22h00
Similarité de la question: 99% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 11 avril 2022 à 22h00
Similarité de la question: 80% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 15 septembre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 26 mai 2021 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 9 juin 2021 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 100%