Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Réforme de la première année de médecine

Question écrite de Mme Béatrice Gosselin - Enseignement supérieur, recherche et innovation

Question de Mme Béatrice Gosselin,

Diffusée le 5 mai 2021

Mme Béatrice Gosselin attire l'attention de Mme la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation sur la situation délicate des étudiants en première année de médecine qui subissent la réforme mise en œuvre cette année, une réforme inégalitaire, inachevée et organisée dans l'urgence en pleine pandémie de Covid-19.

À l'université de Caen en licence science pour la santé, 33 étudiants en première année sur 277, soit 12 %, seront pris en faculté de médecine. Ce nombre est ridiculement bas. A contrario, les élèves du cursus en première année commune aux études de santé (PACES) de 2020 qui redoublent bénéficient d'un pourcentage plus élevé : 111 étudiants redoublants sur 446 élèves, soit 24 %, passeront en deuxième année, ce qui rend la sélection encore plus inégalitaire.

En dépit de bons résultats, d'un travail régulier et d'une réelle motivation pour devenir généraliste en campagne, des étudiants sont loin d'être assurés d'être pris en médecine compte tenu de la faiblesse des moyens dont disposent de nombreuses facultés et qui n'ont pas été anticipés pour une mise œuvre réussie de la réforme.

Cette situation est particulièrement inquiétante car beaucoup d'étudiants doués et ayant la vocation pour la médecine vont devoir choisir une autre voie puisqu'ils ne peuvent pas redoubler. Cela est d'autant plus révoltant dans un contexte où la France doit être en mesure d'augmenter le nombre de praticiens pour lutter contre la désertification médicale.

Elle lui demande donc quelles mesures le Gouvernement entend prendre pour aménager cette année de transition afin de répondre à la légitime inquiétude des étudiants déjà tellement éprouvés par cette année d'étude si singulière et comment le Gouvernement envisage d'adapter à terme les capacités d'accueil des universités.

Réponse de Enseignement supérieur, recherche et innovation

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 31 mars 2021 à 22h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 26 juin 2023 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 23 décembre 2020 à 23h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 28 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 1 mars 2021 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 100%