Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Réforme des zones de revitalisation rurale

Question écrite de M. Roland Courteau - Logement, égalité des territoires et ruralité

Question de M. Roland Courteau,

Diffusée le 30 décembre 2015

M. Roland Courteau attire l'attention de Mme la ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité sur la réforme des zones de revitalisation rurale (ZRR).

Il lui indique que, selon cette réforme, le nouveau zonage devrait être établi, au niveau de l'intercommunalité et en fonction d'un double critère : densité de population et richesse par habitant.

Cette réforme des ZRR devant entrer en vigueur le 1er juillet 2017, il lui fait toutefois remarquer qu'il semblerait que le Gouvernement ne tablerait que sur un nombre de communes nettement inférieur à celui actuellement fixé.

Dès lors, il l'interroge, sur ses intentions, par rapport à la mise en place, d'un mécanisme de sortie, sorte de dispositif transitoire dont pourraient bénéficier les communes évincées des ZRR à compter du 1er juillet 2017.

Réponse - Aménagement du territoire, ruralité et collectivités territoriales

Diffusée le 19 octobre 2016

Le principe d'une réforme des zones de revitalisation rurale (ZRR) a été décidé lors des deux comités interministériels aux ruralités (CIR) qui se sont tenus en 2015. La loi de finances rectificative pour 2015, dans son article 45, promulgue cette réforme. Ainsi, le classement sera désormais établi au niveau des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre (EPCI) sur des critères de densité de population et de revenu des ménages.

Les simulations réalisées sur les données disponibles en 2015 indiquent qu'environ 14 100 communes satisfont ces nouveaux critères, soit un nombre très proche du nombre de communes actuellement classées en ZRR. Il n'y a donc aucune volonté du Gouvernement de réduire, par principe, le nombre de communes classées en ZRR.

La réforme s'appliquera à partir du 1er juillet 2017, afin de prendre en compte les évolutions des périmètres des EPCI liées à la mise en œuvre de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République. Pour éviter une rupture, le zonage actuel est toutefois prolongé jusqu'au 31 juin 2017.

Concernant les mesures liées au classement en ZRR, les principales (dont l'exonération d'impôt sur les bénéfices) sont reconduites jusqu'au 31 décembre 2020. Pour les bénéficiaires des mesures liées au classement en ZRR, le fait que la commune perde au 1er juillet 2017 le bénéfice du classement en ZRR ne génère aucune conséquence.

En effet, ils bénéficieront des aides pour l'intégralité de la durée prévue. Le Gouvernement a veillé à l'inscription de ce principe dans le texte de l'article 45 qui prévoit explicitement que « L'exonération reste applicable pour sa durée restant à courir lorsque la commune d'implantation de l'entreprise cesse d'être classée en zone de revitalisation rurale ». Il n'est donc pas nécessaire, de ce fait, de prévoir un mécanisme de sortie des ZRR.

Questions similaires

Déposée le 27 février 2019 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 25 septembre 2017 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 9 novembre 2016 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 36%
Déposée le 6 février 2019 à 23h00
Similarité de la question: 44% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 27 janvier 2020 à 23h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 septembre 2017 à 22h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 67%