Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Régime indemnitaire des personnels ATOSS et IATOSS de l'enseignement agricole

Question écrite de - Agriculture

Question de ,

Diffusée le 19 juillet 2009

M. Michel Teston appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur les différences de régimes indemnitaires existant entre d'une part, les personnels ATOSS (administratifs, techniques, ouvriers, de service et de santé et IATOSS (ingénieurs administratifs, techniques, ouvriers, de service et de santé ) de l'enseignement agricole et d'autre part, les agents de mêmes catégories des autres secteurs de son ministère.

En effet, depuis la circulaire DGA n° 1004 du 02 août 2001, l'ensemble des personnels des différents secteurs de son ministère bénéficient de l'alignement de la durée du temps de travail. Cette circulaire précisait d'ailleurs que pour «préserver l'attractivité des métiers ATOSS et IATOSS de l'enseignement agricole, ces personnels entrent dorénavant dans le champ de la politique d'harmonisation des régimes indemnitaires».

Or, à ce jour, le régime indemnitaire de ces personnels n'a que très peu évolué et entraîne, pour ces derniers, des inégalités de traitement considérables. A titre d'exemple, un adjoint-administratif peut voir le montant de ses primes annuelles augmenter de 240 % s'il passe d'un établissement d'enseignement à une Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt.

Les personnels ATOSS et IATOSS de l'enseignement agricole ne doivent pas subir le contrecoup des réductions importantes du budget du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, comme la suppression ou le transfert de 100 millions d'euros de crédits de personnels intervenus sur le budget 2006.

\tAussi, il souhaite connaître les mesures qu'il entend mettre en œuvre pour parvenir à l'harmonisation des régimes indemnitaires des personnels de son ministère et mettre fin à cette situation inégalitaire inacceptable pour les personnels ATOSS et IATOSS de l'enseignement agricole.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 19 juillet 2011

L'honorable parlementaire relaie la préoccupation des personnels administratifs, techniques, ouvriers et de service (ATOS) et ingénieurs administratifs, techniques, ouvriers et de service (IATOS) de l'enseignement agricole, en fonction, respectivement, dans l'enseignement technique et dans l'enseignement supérieur.

Ceux-ci souhaitent que leur régime indemnitaire fasse l'objet d'un alignement sur celui dont bénéficient les agents appartenant aux mêmes corps ou à des corps homologues, mais affectés dans les services déconcentrés ou en administration centrale. Ils relèvent que, depuis 2002, la mise en oeuvre de l'aménagement et de la réduction du temps de travail (ARTT) s'est traduite par l'alignement du temps de travail des agents des trois secteurs, alors qu'ils bénéficiaient auparavant d'un régime plus favorable que leurscollègues.

Un processus d'harmonisation des régimes indemnitaires des différents secteurs d'emploi du ministère de l'agriculture et de la pêche a été engagé. S'agissant des personnels ATOS et IATOS, des ajustements successifs ont abouti à un resserrement des écarts constatés et à une amélioration sensible de la rémunération de ces personnels, qui ont vu leurs primes progresser de 20 à 25 % en cinq ans.

Par ailleurs, la comparaison du régime indemnitaire des personnels non enseignants de l'enseignement agricole avec celui des personnels homologues de l'éducation nationale fait apparaître un différentiel très largement en faveur des personnels de l'agriculture, notamment les TOS qui percevaient de l'ordre du triple des primes de leurs homologues de l'éducation nationale en 2005.

Ces agents en cours de transfert aux régions en application de la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et aux responsabilités locales vont rejoindre les mêmes cadres d'emploi de la fonction publique territoriale, spécifiques aux missions d'enseignement, que les personnels TOS de l'éducation nationale, qui bénéficient dans ce nouveau cadre du maintien à titre personnel du régime indemnitaire perçu au moment du transfert qui va s'effectuer dans l'enseignement agricole du 1er janvier 2008 au 1er janvier 2010.

Ce dispositif, qui a pour objet de garantir l'avantage acquis, rend inopportune toute initiative ayant pour effet d'accroître le différentiel avec les personnels de l'éducation nationale. En revanche, une harmonisation est en cours pour les autres personnels, qui sera conduite sur plusieurs exercices.

La récente fusion des corps de la filière administrative au ministère de l'agriculture et de la pêche entre les différents secteurs d'emploi amène une révision du régime indemnitaire qui facilitera cette harmonisation.

Questions similaires

Déposée le 19 juillet 2007 à 22h00
Similarité de la question: 85% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 juillet 2011 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 92%
Déposée le 19 juillet 2008 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 juillet 2008 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 juillet 2009 à 22h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 juillet 2012 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 87%