Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Rejet gazeux de l'usine sidérurgique de Neuves-Maisons

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Écologie

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 février 2007

M. Jean-Louis Masson attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie et du développement durable sur le fait que plusieurs associations de protection de l'environnement se plaignent des rejets gazeux de l'usine sidérurgique de Neuves-Maisons. Il semblerait que le système d'aspiration et de filtration des gaz n'ait pas la capacité requise eu égard au débit des rejets.

Il souhaiterait donc qu'elle lui indique si des mesures régulières ont été effectuées au cours de l'année écoulée et si la pollution de l'air constatée était conforme aux normes nationales et aux normes européennes (en particulier pour ce qui est de la dioxine). Si tel n'est pas le cas, il souhaiterait qu'elle lui indique le niveau des mesures ayant constaté les taux de pollution les plus élevés.

Réponse - Écologie

Diffusée le 19 mars 2003

La ministre de l'écologie et du développement durable a pris connaissance, avec intérêt, de la question relative aux rejets gazeux de l'aciérie de Neuves-Maisons. Les rejets gazeux de cette usine, exploitée par la Société des aciers d'armatures pour le béton (SAM) à Neuves-Maisons, sont réglementés par l'arrêté préfectoral du 20 octobre 1994.

Des dysfonctionnements du système de captation ont été enregistrés au cours du premier semestre 2002. Sur proposition de l'inspection des installations classées, le préfet de Meurthe-et-Moselle a, par arrêté du 8 août 2002, mis en demeure la SAM de respecter les dispositions de l'arrêté préfectoral de 1994 et exigé le renforcement du programme de surveillance des rejets et de leurs effets.

L'ensemble de ces textes est consultable sur www.lorraine.drire.gouv.fr. L'exploitant a également décidé d'installer un système de traitement plus performant. Cet équipement est opérationnel depuis le 13 janvier 2003. A l'occasion d'une visite de contrôle sur place le 24 janvier dernier, l'inspection des installations classées a pu constater la présence de ce nouveau système de filtration ainsi que son fonctionnement effectif.

Questions similaires

Déposée le 19 juillet 2011 à 22h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 53%
Déposée le 19 juillet 2011 à 22h00
Similarité de la question: 42% Similarité de la réponse: 67%
Déposée le 17 novembre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 16 juillet 2018 à 22h00
Similarité de la question: 40% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 8 novembre 2000 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 51%
Déposée le 19 août 2001 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 32%