Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Remboursement de l'Eprex érythropoyéthine

Question écrite de - Santé

Question de ,

Diffusée le 28 avril 1993

M. André Bohl appelle l'attention de M. le ministre délédué à la santé de la restriction mise au remboursement de l'Eprex érythropoyéthine. Ce médicament disponible dans les pharmacies centrales des hôpitaux n'est remboursé que dans le traitement des dyalisés. Or ce médicament pourrait éviter la répétition de transfusions sanguines aux malades atteints d'hématochromatose.

Il souhaite savoir si, au-delà du problème éthique, il ne serait pas judicieux sur le plan de l'économie de la santé d'autoriser la prise en charge de l'Eprex pour les cas d'hématochromatose.

Réponse - Affaires sociales

Diffusée le 28 juillet 1993

Réponse. - L'érythropoïétine est un produit innovant de haute technologie. A ce jour, les indications thérapeutiques de ce médicament sont, aux termes de l'autorisation de mise sur le marché, le traitement de l'anémie des insuffisants rénaux chroniques dialysés (1989), et depuis 1991, le traitement de l'anémie grave mal tolérée de l'insuffisance rénale chronique sévère non dialysée.

La circulaire DPHM/PH4 n° 89-08 du 14 mars 1989 organise les modalités de prescription, de délivrance et de prise en charge de l'érythropoïétine humaine recombinante dans les centres d'hémodialyse agréés, pour les indications prévues par l'autorisation de mise sur le marché. La mise à disposition de cette spécialité pharmaceutique dans le traitement de l'hématochromatose ne pourrait intervenir qu'à la suite d'une extension d'indication thérapeutique de l'Eprex autorisée par la commission d'autorisation de mise sur le marché à la demande des laboratoires producteurs.

Seule cette commission peut en effet évaluer les risques de l'utilisation de ce produit par rapport à son bénéfice thérapeutique sur la base d'essais cliniques dûment validés en termes d'efficacité et de tolérance. Un avis sur sa prise en charge formulé par la commission de la transparence devrait ensuite être demandé pour la mise au remboursement de ce produit.

Cette dernière commission se prononce notamment sur l'amélioration du service médical rendu par un médicament dans une indication donnée.

Questions similaires

Déposée le 8 février 1989 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 8 février 1989 à 23h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 21 juin 1989 à 22h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 19 février 2010 à 23h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 65%
Déposée le 8 août 1990 à 22h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 23 juillet 1997 à 22h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 70%