Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Remparts de Dinan

Question écrite de M. Jean-Louis Tourenne - Culture et communication

Question de M. Jean-Louis Tourenne,

Diffusée le 13 mai 2015

M. Jean-Louis Tourenne attire l'attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur l'effondrement d'un pan des remparts entourant la ville de Dinan.

En effet, dans la nuit du 2 au 3 mars 2015, une partie des remparts de la ville s'est effondrée, dans la rue du Général de Gaulle, heureusement sans faire de blessés. Cette ville de 11 000 habitants comporte 70 monuments historiques. Elle accueille 600 000 touristes par an.

Les remparts de 2,7 km, eux-mêmes classés monuments historiques, présentent désormais une trouée d'une quinzaine de mètres.

La direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et, en particulier, la conservation régionale des monuments historiques, travaille de longue date avec la mairie de Dinan. Suite à ce sinistre, la DRAC et l'architecte en chef des monuments historiques de la ville ont élaboré de concert un plan des travaux à mettre en œuvre.

Par ailleurs, les services du ministère ont rapidement rencontré le maire de la ville et des parlementaires des Côtes-d'Armor.

Il souhaiterait dès lors savoir comment le ministère prévoit d'aider la ville de Dinan pour remédier à cette chute destructrice d'un pan des remparts.

Réponse - Culture et communication

Diffusée le 19 août 2015

La direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Bretagne est intervenue très rapidement, dès le lendemain de l'effondrement d'une partie des remparts de Dinan dans la nuit du 1er au 2 mars 2015, pour aider la ville à prendre les mesures d'urgence nécessaires et préparer les travaux de restauration.

Le cabinet de la ministre de la culture et de la communication a reçu Monsieur Didier Lechien, maire de la commune de Dinan, mercredi 25 mars dernier. Celui-ci a rappelé les difficultés, pour une ville de 11 000 habitants, à faire face à un patrimoine important de 70 monuments protégés au titre des monuments historiques, et notamment de la plus longue ceinture de remparts de France.

Le ministère de la culture et de la communication a débloqué, dès avril, une subvention exceptionnelle de 350 000 € en faveur de cette commune, pour lui permettre de faire face aux travaux d'urgence et à la première tranche de travaux de restauration des remparts dès 2015. Il continuera à soutenir, tant financièrement que techniquement, la ville de Dinan pour les travaux de restauration prévus pour 2016 et 2017.

Par ailleurs, la ville a été encouragée à travailler étroitement avec la DRAC de Bretagne, afin de mettre en place une programmation pluriannuelle sur l'ensemble des monuments historiques dont elle a la charge. Au-delà du cas de la ville de Dinan, l'État est fortement engagé dans la restauration du patrimoine protégé, en particulier auprès des communes dont l'importance du patrimoine dépasse leurs moyens.

Il mène une politique constante d'accompagnement, tant financier que scientifique, auprès de toutes les collectivités territoriales en charge d'un patrimoine majeur. Les crédits affectés aux DRAC en 2014 pour les monuments historiques se sont élevés à 229 M€ en AE (autorisations d'engagement) et 225 M€ en CP (crédits de paiement), dont en moyenne 45 % sont dédiés aux monuments historiques appartenant aux collectivités.

Les services du ministère de la culture et de la communication peuvent enfin conseiller les communes moyennes propriétaires d'un important patrimoine historique dans l'établissement d'un programme d'entretien régulier de leurs monuments, ce qui constitue une réponse moins onéreuse à la problématique de la conservation du patrimoine que de vastes programmes de restauration intervenant en urgence.

Un tel programme peut bénéficier d'une aide financière du ministère de la culture et de la communication.

Questions similaires

Déposée le 15 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 mai 2005 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 19 mai 2007 à 22h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 19 mai 2006 à 22h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 19 mai 2009 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 30 octobre 2013 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 74%