Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Rénovation thermique des bâtiments publics

Question écrite de Mme Dominique Estrosi Sassone - Transition écologique et cohésion des territoires

Question de Mme Dominique Estrosi Sassone,

Diffusée le 28 septembre 2022

Mme Dominique Estrosi Sassone attire l'attention de M. le ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires sur la rénovation thermique des bâtiments publics.

Alors que la Première ministre a annoncé le 28 août 2022 un fonds doté de 1,5 milliards d'euros destiné aux collectivités territoriales pour lutter contre le changement climatique, elle voudrait savoir comment ce fonds sera mis en oeuvre concrètement pour la rénovation thermique des bâtiments publics.

En effet, au regard des 280 millions de mètres carrés construits appartenant aux collectivités territoriales, des différentes dates de construction des locaux et de la pluralité des usages, de très nombreux cas de figure existent et doivent être anticipés en menant un recensement précis afin d'allouer les moyens nécessaires aux élus locaux.

Réponse - Transition écologique et cohésion des territoires

Diffusée le 12 juin 2024

Le fonds d'accélération de la transition écologique dans les territoires a pour ambition d'accompagner les collectivités dans la mise en oeuvre de leurs projets de transition écologique. Doté de 2 Mds€, ce fonds est organisé en 3 axes et 13 mesures pour accompagner le déploiement d'actions territoriales afin de « renforcer la performance environnementale » (axe 1), « adapter les territoires au changement climatique » (axe 2) et « améliorer le cadre de vie » (axe 3).

L'appui en ingénierie constitue un champ transversal d'intervention du fonds vert, permettant aux collectivités de s'appuyer sur un avis expert. La circulaire du 14 décembre 2022 transmise aux préfets rappelle sa vocation à accompagner la transition écologique dans les territoires. Le pilotage du fonds vert est déconcentré afin de répondre au mieux aux enjeux des territoires, en tenant compte des spécificités (littoral, montagne, exposition aux risques d'inondations, vents cycloniques ou incendies…).

La fongibilité est par ailleurs applicable à toutes les mesures du fonds vert afin de répondre au mieux aux besoins des collectivités. Ce fonctionnement et la dotation inscrite en loi de finances pour 2023 doit permettre à un grand nombre de collectivités de bénéficier d'une subvention. Le nombre accru de dossiers de candidature à un subventionnement au titre du fonds vert témoigne de la volonté des collectivités à contribuer à l'effort collectif qu'exige la transition énergétique et écologique.

Pour répondre à ces sollicitations, les services instructeurs privilégieront les projets dont l'impact environnemental est le plus pertinent, en tenant compte des priorités exposées par mesure dans les cahiers d'accompagnement. La mesure de rénovation énergétique des bâtiments publics locaux est celle comptant le plus grand nombre de candidatures à un financement au titre du Fonds vert.

Elle vise à diminuer significativement la consommation énergétique des bâtiments existants. Pour être éligible en métropole, un projet doit permettre une réduction des consommations d'énergie (en énergie finale) d'au moins 30% par rapport à la situation avant-projet, ainsi qu'une réduction significative des émissions de GES.

Ces gains doivent être attestés par une étude thermique. La gestion déconcentrée du Fonds vert et la souplesse souhaitée dans son fonctionnement permettent d'accompagner un ensemble varié d'opérations, pouvant concerner divers types de bâtiments : scolaires, logements, bureaux, équipements sportifs… La multitude des travaux pouvant être financés participe à l'ambition d'accélération de transition écologique des territoires en encourageant au portage de projets ou en contribuant à leur mise en oeuvre effective. Si les crédits ont été initialement fixés à hauteur de 2 milliards d'euros en 2023, le fonds vert est cumulable avec d'autres dispositifs afin de permettre aux collectivités de réaliser au mieux leurs projets.

Un effet de levier est attendu dans le déploiement du fonds vert. Cet indicateur est fixé en 2023 à un ratio de 1/4, signifiant qu'un euro de subvention permet de subventionner un projet d'un montant total quatre fois supérieur (soit un taux de subvention de 25 %). Le fonds vert a donc vocation à encourager le portage de projets constitue un financement en complémentarité avec les autres dotations, y compris en matière de rénovation énergétique des bâtiments.

Il est attendu que la totalité de l'enveloppe notifiée à ce stade soit engagée en 2023, conformément à l'ambition gouvernementale. Le financement se fera sur les années à venir pour couvrir la durée de réalisation des projets engagés en 2023. La pérennisation annoncée du fonds vert pour les années à venir permettra aux collectivités d'inscrire leurs projets dans la durée.

Questions similaires

Déposée le 22 mai 2023 à 22h00
Similarité de la question: 36% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 3 mai 2023 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 83%
Déposée le 20 février 2023 à 23h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 8 mai 2023 à 22h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 21 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 83%
Déposée le 1 mars 2023 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 82%