Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Répartition des dépenses entre usufruitier et nu-propriétaire

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Justice

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 octobre 2011

M. Jean Louis Masson attire l'attention de Mme la ministre d'État, garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés, sur le fait qu'en application de l'article 606 du code civil, l'usufruitier d'un immeuble prend le bien en état, le nu-propriétaire n'étant tenu ensuite qu'aux grosses réparations définies par cet article (gros murs, voûtes, poutres et rétablissement des couvertures entières…).

Il lui demande si tout ce que la loi ne met pas à la charge du nu-propriétaire doit être a contrario supporté par l'usufruitier (réparation de la toiture, changements de fenêtres, primes d'assurances, rénovation de la salle de bains ou de la cuisine…). Par ailleurs, la jurisprudence considère que, dans les trois départements d'Alsace-Moselle, les desservants des paroisses ont sur leur presbytère un droit de jouissance calqué sur l'usufruit.

Dans ces conditions, il lui demande si la répartition des dépenses entre usufruitier et nu-propriétaire telle que sus-évoquée s'applique également au desservant qui occupe un presbytère.

Réponse - Justice

Diffusée le 19 novembre 2001

L'article 606 du code civil énumère limitativement les grosses réparations à la charge du nu-propriétaire, et précise que toutes les autres réparations sont d'entretien, à la charge de l'usufruitier. L'article 606 du code civil n'a pas vocation à s'appliquer, dans les trois départements concordataires du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle, à la situation du desservant occupant un presbytère.

Dans ces départements, en application de l'article 37 du décret du 30 décembre 1809 concernant les fabriques des églises, modifié par le décret n° 2001-31 du 10 janvier 2001, la fabrique, définie comme un établissement public chargé d'administrer les paroisses, a la charge des travaux d'embellissement, d'entretien, de réparation, de grosse réparation et de reconstruction de l'église et du presbytère.

Le desservant n'est tenu que des simples réparations locatives, et des dégradations survenues par sa faute, selon l'article 44 du décret du 30 décembre 1809. Aux termes de l'article 92 du décret précité et de l'article L. 2543-3 du code général des collectivités territoriales, en cas d'insuffisance des revenus de la fabrique, la commune pourvoit aux dépenses mentionnées à l'article 37 du décret du 30 décembre 1809.

Questions similaires

Déposée le 19 octobre 2011 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 3 août 2022 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 56%
Déposée le 19 février 2009 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 19 mai 2001 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 19 novembre 2001 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 8 juin 1994 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 64%