Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Représentation des institutions sociales et médico-sociales

Question écrite de - Affaires sociales

Question de ,

Diffusée le 4 décembre 1991

M. Raymond Bouvier attire l'attention de M. le ministre des affaires sociales et de l'intégration sur les projets de modification des décrets définissant la composition et le fonctionnement de la Commission nationale des institutions sociales et médico-sociales (C.N.I.S.M.S.) et des Commissions régionales des institutions sociales et médico-sociales (C.R.I.S.M.S.).

Il lui fait part de l'inquiétude et de l'opposition exprimée par l'U.N.A.P.E.I. qui craint une sous-représentation des institutions sociales et médico-sociales. Il lui demande donc de préciser ses intentions et de proposer des modifications susceptibles de rassurer ces acteurs importants de l'action sociale.

Réponse - Affaires sociales

Diffusée le 22 janvier 1992

Réponse. - La loi 91-748 du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière, institue un comité national de l'organisation sanitaire et sociale (CNOSS) et des comités régionaux de l'organisation sanitaire et sociale (CROSS) qui se substituent aux anciennes commissions nationale et régionales de l'équipement sanitaire, de l'hospitalisation et des institutions sociales et médico-sociales.

Le projet de décret relatif à ces nouveaux comités prévoit la mise en place d'une section sociale qui réunira en une seule instance les trois sections actuelles. Les modalités d'organisation et de composition des comités telles qu'elles sont prévues dans le projet de décret, ont pour objectif de permettre à la section sociale d'avoir une vision horizontale du secteur.

Cet objectif, qui correspond à la nécessité d'appréhender de façon globale les questions relevant à la fois du secteur sanitaire, du secteur social et du secteur médico-social était incompatible avec le maintien de trois sous-sections spécialisées au sein de la section sociale. La représentation des différentes branches d'activité du secteur social et médico-social demeure assurée par l'équilibre qui a été recherché entre les composantes de la section sociale, notamment entre le secteur sanitaire et le secteur social, le secteur public et le secteur privé et les diverses organisations syndicales représentant les personnels des établissements.

De plus, le futur décret prévoit que le président des comités régionaux pourra décider de l'audition de toute personne qualifiée dans le domaine auquel correspond la question débattue. De même, le président du comité national pourra appeler toute personne dont le concours serait souhaitable pour participer à ces travaux.

Questions similaires

Déposée le 4 décembre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 25 décembre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 11 décembre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 18 décembre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 1 janvier 1992 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 88%
Déposée le 4 décembre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 81% Similarité de la réponse: 100%