Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Respect des droits des salariés français au Maroc et des conventions internationales

Question écrite de M. Olivier Cadic - Commerce extérieur, promotion du tourisme et Français de l'étranger

Question de M. Olivier Cadic,

Diffusée le 14 octobre 2015

M. Olivier Cadic rappelle à M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l'étranger les termes de sa question n°17358 posée le 16/07/2015 sous le titre : " Respect des droits des salariés français au Maroc et des conventions internationales ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour.

Réponse - Commerce extérieur, promotion du tourisme et Français de l'étranger

Diffusée le 9 mars 2016

La France se préoccupe des difficultés rencontrées par nos ressortissants établis et travaillant au Maroc et qui ne bénéficient pas d'un contrat à durée indéterminée comme ils pourraient y prétendre, selon le code du travail marocain. Cette situation est bien connue de notre ambassade qui a eu l'occasion de se pencher sur le sujet en recherchant les voies et moyens d'y apporter une solution.

La pratique développée par l'administration marocaine dans ce domaine est conditionnée par le renouvellement du visa apposé sur le contrat de travail du bénéficiaire étranger dont la durée se trouve, de facto, soumise à renouvellements successifs. Le code du travail marocain stipule que : « Tout employeur désireux de recruter un salarié étranger doit obtenir une autorisation de l'autorité gouvernementale chargée du travail.

Cette autorisation est accordée sous forme de visa apposé sur le contrat de travail ». Le contrat de travail étranger (CTE) débute ainsi à la date du tampon du visa sur le contrat et le contrat prend fin à la date indiquée par ce même tampon du visa. Le visa est toujours pour une durée déterminée, qu'il s'applique à une relation contractuelle entre l'employeur et le salarié de type CDD ou CDI.

Le visa est d'une durée d'un anpour un premier contrat de travail, et de un à deux ans pour un renouvellement, selon la situation professionnelle. Cette pratique a été, par ailleurs, confirmée par la jurisprudence marocaine qui estime nécessaire le maintien du visa des services de la main d'œuvre sur les contrats de travail réservés aux étrangers.

Toutefois il convient de noter que depuis l'entrée en vigueur de l'accord franco-marocain en matière d'emploi et de séjour signé le 9 octobre 1987, les ressortissants français résidant au Maroc, justifiant de trois ans de séjour régulier à la date d'entrée en vigueur de l'accord, bénéficient de plein droit d'une autorisation de séjour de dix ans, ainsi que du visa du contrat de travail pour cette même durée.

En d'autres termes, à l'occasion du renouvellement de la demande pour la 4ème fois, le ministère accorde un visa de travail pour 10 ans si le contrat de travail le permet et l'employeur le souhaite. Afin de trouver une solution aux difficultés rencontrées par nos ressortissants, des échanges sont prévus entre notre ambassade et les autorités marocaines compétentes (ministère de l'emploi et des affaires sociales et ministère de la justice notamment). La délégation de l'UE à Rabat sera associée aux démarches.

Questions similaires

Déposée le 15 juillet 2015 à 22h00
Similarité de la question: 19% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 17 février 2016 à 23h00
Similarité de la question: 29% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 12 juillet 2017 à 22h00
Similarité de la question: 30% Similarité de la réponse: 82%
Déposée le 19 juillet 2007 à 22h00
Similarité de la question: 36% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 14 mai 2018 à 22h00
Similarité de la question: 34% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 11 mai 2016 à 22h00
Similarité de la question: 40% Similarité de la réponse: 74%