Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Respect de la réglementation concernant les panneaux d'expression libre dans les communes

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Collectivités territoriales et ruralité

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 17 mai 2023

M. Jean Louis Masson rappelle à Mme la ministre déléguée auprès du ministre de l'intérieur et des outre-mer et du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée des collectivités territoriales et de la ruralité les termes de sa question n°05637 posée le 09/03/2023 sous le titre : " Respect de la réglementation concernant les panneaux d'expression libre dans les communes ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour.

Il s'étonne tout particulièrement de ce retard et il souhaiterait qu'elle lui indique les raisons d'une telle carence.

Réponse - Collectivités territoriales et ruralité

Diffusée le 9 août 2023

En vue d'assurer la liberté d'opinion et de répondre aux besoins des associations, l'article L. 581-13 du code de l'environnement prévoit que les communes ont l'obligation de mettre à disposition des citoyens des surfaces d'affichage, dites d'« affichage libre ». Cet article impose au maire de mettre en place des emplacements réservés à l'affichage d'opinion ainsi qu'à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif.

Si le maire ne remplit pas ses obligations en la matière, le préfet, après mise en demeure restée sans effet durant trois mois se substitue à lui et détermine les emplacements nécessaires. L'arrêté préfectoral cesse de s'appliquer dès l'entrée en vigueur d'un arrêté du maire déterminant un autre ou d'autres emplacements.

Dès lors que le maire ou le préfet n'aura pas déterminé et fait aménager le ou les emplacements réservés, les personnes qui ont apposé ou fait apposer l'affichage d'opinion ou la publicité associative ne pourront pas faire l'objet de sanctions administratives et pénales (article L. 581-42). En revanche, si ces emplacements ont été aménagés mais sont occupés par des publicités autres que celles relatives aux activités des associations ou que l'affichage d'opinion, de tels abus constituent des infractions passibles de sanctions administratives et pénales qu'il appartient à l'autorité compétente en matière de police de mettre en oeuvre.

Dans ce cas, l'affichage d'opinion et la publicité des associations installés en dehors desdits emplacements, faute de place sur les panneaux dédiés à cet effet, devront respecter les toutes les autres dispositions du code de l'environnement ou du règlement local de publicité lorsqu'il en existe un.

Si tel n'est pas le cas, ils seraient alors considérés comme en infraction et s'exposeraient aux sanctions prévues à cet effet.

Questions similaires

Déposée le 8 mars 2023 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 16 juin 2021 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 59%
Déposée le 31 mai 2023 à 22h00
Similarité de la question: 91% Similarité de la réponse: 82%
Déposée le 15 mars 2023 à 23h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 82%
Déposée le 19 juillet 2021 à 22h00
Similarité de la question: 16% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 5 novembre 2018 à 23h00
Similarité de la question: 28% Similarité de la réponse: 0%