Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Ressources à prendre en compte au titre des allocations du régime de solidarité

Question écrite de M. Philippe Paul - Travail, emploi, formation professionnelle et dialogue social

Question de M. Philippe Paul,

Diffusée le 19 décembre 2007

M. Philippe Paul appelle l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur le calcul des droits à certaines allocations versées aux personnes privées d'emploi comme l'allocation de solidarité spécifique, l'allocation équivalent retraite, l'allocation transitoire de solidarité ou l'allocation transitoire d'attente.

Les ressources du demandeur et, le cas échéant, celles de son conjoint, ne devant pas excéder un certain plafond, il lui demande si, comme cela peut se pratiquer pour la détermination de l'assiette du calcul de l'impôt sur le revenu, les frais professionnels peuvent être déduits, pour leur montant réel, des ressources à prendre en considération pour l'établissement des droits à ces allocations du régime de solidarité.

Réponse - Travail, emploi, formation professionnelle et dialogue social

Diffusée le 22 mai 2013

Le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a pris connaissance avec intérêt de la question relative à la possibilité de déduire le montant des frais professionnels pour la détermination du montant des ressources à prendre en compte pour l'ouverture du droit aux allocations de solidarité.

Les allocations de solidarité sont versées sous conditions de ressources. Les ressources prises en considération pour l'application du plafond comprennent les ressources de l'intéressé et, le cas échéant, celles de son conjoint, du partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou concubin telles qu'elles doivent être déclarées à l'administration fiscale pour le calcul de l'impôt sur le revenu, avant déduction des divers abattements.

Ainsi, il en résulte que les revenus à prendre en compte sont constitués des revenus catégoriels bruts tels que déclarés à l'administration fiscale sur la déclaration de revenus annuelle n° 2042. En particulier, les traitements, salaires, pensions et rentes viagères à prendre en compte se composent du montant brut des sommes payées et des avantages en argent ou en nature accordés.

La déduction forfaitaire de 10 % pour frais professionnels ou la déduction des frais réels et justifiés, qui concourent à la détermination du revenu catégoriel net, ne viennent donc pas en déduction de ce montant.

Questions similaires

Déposée le 13 février 2013 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 septembre 2002 à 22h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 25 février 1998 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 29 avril 1998 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 51%
Déposée le 16 février 2000 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 62%
Déposée le 19 septembre 2006 à 22h00
Similarité de la question: 39% Similarité de la réponse: 74%