Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Retraite des anciens combattants d'Afrique du Nord demandeurs d'emploi en fin de droit

Question écrite de - Anciens combattants

Question de ,

Diffusée le 18 mars 1992

M. Jean-Luc Bécart demande à M. le secrétaire d'Etat aux anciens combattants et victimes de guerre s'il est dans les intentions du Gouvernement d'accorder aux anciens combattants d'Afrique du Nord, le droit à la retraite à cinquante-cinq ans, sans abattement, dès lors qu'ils sont demandeurs d'emploi et en fin de droits.

Cette mesure exceptionnelle ne serait que justice pour des hommes qui, dans leur jeunesse, ont déjà subi de graves préjudices, physiques ou psychologiques. Dans leur majorité, ils ont cotisé, à hauteur de 37,5 annuités aux différentes caisses du régime général.

Réponse - Anciens combattants

Diffusée le 22 avril 1992

Réponse. - La situation des anciens d'Afrique du Nord, confrontés au drame du chômage longue durée, a constitué dès sa prise de fonctions, l'une des préoccupations majeures de l'action du secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre. Dans cette perspective, il rappelle que le Parlement a voté, à la demande du Gouvernement, un texte, à l'occasion de l'adoption de la loi de finances, qui prévoit de renforcer et de généraliser l'effort de solidarité en direction des anciens combattants d'Afrique du Nord en situation de chômage longue durée, âgés de plus de cinquante-sept ans.

A cet effet a été créé un fonds de solidarité doté pour 1992 d'un budget de 100 MF. qui assurera à ces anciens combattants un niveau de ressources leur permettant, avant la prise en charge de leur retraite par les organismes habilités, d'accéder à un revenu mensuel qui soit compatible avec la dignité de ceux qui ont servi la Nation avec courage et abnégation.

Une commission tripartite prévue par la loi et dont la composition a été précisée par arrêté du 7 janvier 1992 (Journal Officiel du 15 janvier 1992, page 721), doit proposer un mécanisme simple et transparent de fonctionnement du fonds de solidarité.

Questions similaires

Déposée le 8 janvier 1992 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 60%
Déposée le 30 mars 1992 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 31%
Déposée le 10 juin 1992 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 59%
Déposée le 3 juillet 1991 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 51%
Déposée le 5 décembre 1990 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 59%
Déposée le 2 octobre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 69%