Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Revalorisation du SMIC

Question écrite de - Travail

Question de ,

Diffusée le 19 octobre 2001

M. Robert Tropeano attire l'attention de M. le ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville sur les conséquences de la stagnation du SMIC (+ 0,5 %) décrétée par le Gouvernement. Cette décision aura pour conséquence de diminuer le pouvoir d'achat de ceux qui ont des moyens modestes au regard de l'augmentation des charges fixes.

Socialement, elle est injuste et, économiquement, elle ne permettra pas un soutien à la consommation dans une période difficile marquée par l'augmentation du chômage et la reprise de l'inflation. Il lui demande de bien vouloir lui faire connaître la position du Gouvernement pour remédier à cette situation de crise et défendre le pouvoir d'achat des plus modestes par une revalorisation conséquente du SMIC (+ 2 %).

Réponse - Travail

Diffusée le 19 octobre 2005

Le ministre du travail, de la solidarité et de la fonction publique a pris connaissance avec intérêt de la question relative à la revalorisation du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC). Par décret n° 2009-1584 du 17 décembre 2009, le Gouvernement a décidé de fixer le taux horaire du SMIC à 8,86 euros au 1er janvier 2010, ce qui correspond à une augmentation annuelle de + 1,7 % par rapport au SMIC en vigueur au 1er janvier 2009.

Cette revalorisation entraîne une augmentation significative du pouvoir d'achat des salariés rémunérés sur la base du SMIC, compte tenu de la très faible inflation observée en 2009. Le Gouvernement a examiné attentivement les préconisations du groupe d'experts. Celui-ci a recommandé, à l'unanimité, que la revalorisation corresponde à la stricte application des mécanismes légaux, qui prévoient de tenir compte du taux d'inflation et de l'évolution du pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier.

Le groupe d'experts a préconisé d'exclure tout coup de pouce, dans le contexte conjoncturel actuel, et de privilégier une politique de maîtrise des coûts salariaux et une politique de soutien aux revenus du travail (prime pour l'emploi, revenu de solidarité active). Le Gouvernement a estimé ces préconisations fondées.

Bien évidemment, le pouvoir d'achat reste au coeur de l'engagement présidentiel. Conscient des effets négatifs sur l'emploi des coups de pouce, notamment dans le contexte difficile que connaissent les entreprises, le Gouvernement a choisi de privilégier le dialogue social pour faire progresser les salaires.

La réunion, le 1er décembre 2009, du comité de suivi de la négociation salariale a permis d'analyser finement la situation des 160 branches de plus de 5000 salariés. Les résultats s'inscrivent dans la continuité du regain de dynamisme de la négociation salariale identifié depuis 2005, malgré un contexte économique difficile.

Dans de nombreuses branches, la dynamique de négociation salariale a pu être relancée et les principaux blocages ont été dépassés. Au-delà de cet accompagnement volontariste de la négociation, la loi en faveur des revenus du travail a entendu lier l'attribution des certains avantages financiers consentis par l'État aux entreprises à l'avancée des négociations.

Dès cette année, l'entreprise qui n'aura pas rempli son obligation annuelle de négocier sur les salaires verra le montant de ses exonérations réduit de 10 % la première année et de 100 % lorsque l'employeur ne remplira pas son obligation pendant trois années consécutives. La loi précitée a de plus modifié le calendrier de revalorisation du SMIC, qui aura désormais lieu chaque année au 1er janvier, ce qui permet une meilleure articulation avec le calendrier des négociations collectives salariales.

Questions similaires

Déposée le 19 octobre 2006 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 19 novembre 2002 à 23h00
Similarité de la question: 47% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 10 juillet 1996 à 22h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 60%
Déposée le 19 avril 2006 à 22h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 17 juin 2024 à 07h12
Similarité de la question: 0% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 17 avril 2023 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%