Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Sections européennes dans les collèges

Question écrite de Mme Colette Mélot - Éducation nationale, enseignement supérieur et recherche

Question de Mme Colette Mélot,

Diffusée le 22 avril 2015

Mme Colette Mélot attire l'attention de Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la réforme des collèges et plus particulièrement sur les sections européennes.

Le projet de réforme pour la rentrée 2016 concernant les collèges, prévoit la mise en place de l'anglais en 6ème et d'une seconde langue dès la 5ème pour tous les élèves et, de fait, une disparition des sections européennes actuellement existantes.

Auparavant les sections européennes étaient destinées à des élèves désireux d'approfondir l'étude des langues vivantes étrangères. Ces élèves étaient accueillis dès la 4ème voire parfois dès la 6ème avec l'apprentissage d'une seconde langue et un enseignement renforcé des langues vivantes d'au moins deux heures et l'organisation d'activités culturelles et d'échanges visant à faire acquérir aux élèves une connaissance approfondie de la culture du ou des pays dans lesquels étaient parlées les langues de la section.

Elle s'interroge sur le sort des quelque 5 800 sections européennes (ou de langues orientales) réparties sur le territoire et notamment d'établissements tels le collège international de Fontainebleau en Seine-et-Marne, établissement public dont ces sections font l'identité.

Elle aimerait savoir comment le Gouvernement compte répondre à l'inquiétude grandissante des professeurs et des parents d'élèves qui ne comprennent pas pourquoi imposer dès la 5ème une seconde langue pour tous alors que certains élèves ont déjà du mal notamment, à intégrer correctement une première langue étrangère tel l'anglais, d'après les résultats et les différents classements européens et internationaux.

Réponse - Éducation nationale, enseignement supérieur et recherche

Diffusée le 30 décembre 2015

L'amélioration des compétences en langues vivantes étrangères des élèves français est l'une des priorités essentielles de la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Les langues vivantes étrangères tiennent non seulement une place fondamentale dans la construction de la citoyenneté, dans l'enrichissement de la personnalité et dans l'ouverture au monde, mais sont également un atout dans l'insertion professionnelle des jeunes, en France comme à l'étranger.

S'agissant de la langue vivante 1, l'introduction de son apprentissage dès le cours préparatoire à partir de la rentrée 2016 et le maintien des horaires au collège augmenteront l'exposition des élèves sur l'ensemble de la scolarité obligatoire. Cet enseignement continu tout au long de la scolarité obligatoire contribuera à élever le niveau des élèves français en langue vivante étrangère, à l'oral comme à l'écrit.

Parallèlement, le fléchage des postes de professeurs habilités à enseigner l'allemand dans les écoles et l'élaboration de nouvelles cartes académiques des langues assurant la continuité des parcours d'apprentissage des langues de l'école élémentaire au collège contribueront à une plus forte diversité linguistique.

Et, avec la réforme du collège dont la mise en œuvre sera effective à la rentrée scolaire 2016, les élèves ayant bénéficié à l'école élémentaire de l'enseignement d'une autre langue vivante étrangère que l'anglais pourront se voir proposer un enseignement dans cette langue à compter de la classe de sixième, ce qui contribuera à cette dynamisation de la diversité linguistique.

S'agissant de la seconde langue vivante, la réforme du collège avance d'un an son apprentissage, qui démarre désormais pour tous les élèves dès la classe de cinquième. Les élèves suivront deux heures et demi hebdomadaires de langue vivante 2 de la cinquième à la troisième, contre trois heures hebdomadaires en classe de quatrième et de troisième actuellement, soit 54 heures de plus de langue vivante 2 au cours de leur scolarité au collège.

Tous bénéficieront par conséquent avec la réforme du collège de plus d'heures de cours en langues vivantes étrangères, quand moins de 11% des élèves de troisième étaient aujourd'hui en section européenne. La réforme du collège offre enfin la possibilité d'un véritable renforcement linguistique avec la présence des langues vivantes étrangères dans les enseignements pratiques interdisciplinaires sur le modèle de la discipline non linguistique dans les sections européennes de lycée.

Questions similaires

Déposée le 13 mai 2015 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 92%
Déposée le 6 mai 2015 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 6 mai 2015 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 29 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 15 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 15 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 85%