Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Sécurité autour de l'école de la Bricarde

Question écrite de Mme Samia Ghali - Intérieur

Question de Mme Samia Ghali,

Diffusée le 13 avril 2016

Mme Samia Ghali attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur le danger qui règne autour de l'école de la Bricarde et la nécessité d'ériger un mur de protection autour de l'établissement.

Il y a un an, elle l'avait interrogé sur l'insécurité autour de l'école Henri Barnier de la Castellane, qui avait été incendiée volontairement, et où l'équipe enseignante et les parents faisaient l'objet d'insultes et d'intimidations.

Sur ce même réseau d'éducation prioritaire renforcée (REP +) « Castellane-Bricarde », des problèmes de sécurité très préoccupants aux abords du groupe scolaire de la Bricarde lui ont été signalés. Les élèves de cette école, mitoyenne d'un terrain vague, subissent des pressions quotidiennes venant, selon les riverains, « de jeunes encagoulés qui les insultent et les menacent ».

Ces faits ont été dénoncés et portés à la connaissance des pouvoirs publics et des forces de police locales par l'équipe enseignante et les parents d'élèves lors du comité de pilotage du REP+ du 25 février 2016 au collège Henri Barnier.

Depuis lors, les services de l'État ont découvert pendant les vacances de février 2016 des douilles de balles dans la cour de l'école maternelle. Depuis plus d'un an, elle soutient avec l'équipe éducative la mise en place d'un mur de protection de l'établissement.

Cette demande peut paraître invraisemblable mais elle est indispensable pour protéger les enfants de l'école.

Les échanges de tir entendus aux abords de la cité depuis quelques mois et la découverte d'une ogive dans la cour de l'école en mars 2016 obligent à agir pour la sécurité et la sérénité des enfants, des familles et de l'équipe enseignante de ce groupe scolaire.

Elle lui demande dans quelle mesure et sous quels délais il est envisageable de mettre en place un dispositif de sécurisation de l'école et un aménagement urbain adapté aux besoins de ces populations.

Réponse de Intérieur

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 19 juillet 2010 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 1 décembre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 2 avril 2018 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 4 juin 2014 à 22h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 29 juillet 1998 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 11 mars 2024 à 23h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 100%