Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Sécurité en mer des bateaux de type " offshore "

Question écrite de - Mer

Question de ,

Diffusée le 21 septembre 1988

M. André Delelis attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre des transports et de la mer, chargé de la mer, sur les graves dangers que font courir aux estivants les bateaux de type " offshore " qui, tout au long de l'été, sillonnent à très grande vitesse les côtes balnéaires. Il lui rappelle à cet égard le tragique accident survenu le 17 août dernier qui a vu deux jeunes baigneurs littéralement broyés par un de ces engins dont le pilote a pris la fuite et n'a pu encore être identifié.

En conséquence, il lui demande s'il envisage de prolonger l'application des mesures très judicieuses prises l'été dernier, afin de donner un coup d'arrêt à ces courses folles qui mettent en péril tant les occupants du bateau " offshore " eux-mêmes que les baigneurs et les autres embarcations.

Réponse - Mer

Diffusée le 3 mai 1989

Réponse. - La sécurité des usagers est une préoccupation constante du ministre délégué chargé de la mer. Un certain nombre de mesures ont été mises en place en 1988 pour faire face à une progression inquiétante des accidents provoqués, en particulier, par des vedettes rapides pilotées par des individus ne respectant pas les limitations de vitesse prévues par des règlements divers pris par les préfets maritimes.

Tous les ans, sur proposition des maires des communes littorales, les préfets maritimes prennent de nombreux arrêtés en vue de séparer les activités nautiques telles que baignade, pratique de la planche à voile ou du bateau à moteur. A l'heure actuelle, la réglementation paraît suffisante, car il convient de préserver cet espace de liberté que représente la mer.

Mais il convient que cette réglementation soit respectée. C'est pourquoi les actions de police visant à effectuer le contrôle de la navigation ont été renforcées. Cet effort sera poursuivi. Enparticulier, des mesures sont à l'étude visant à demander à l'ensemble des services de l'Etat exerçant des responsabilités en mer de participer à cette mission de sécurité, ce qui suppose l'habilitation à constater les infractions en matière de police de la navigation des agents qui ne la posséderaient pas encore.

Mais outre cette action permanente de surveillance des activités nautiques, c'est un effort de formation et d'information qu'il convient d'entreprendre : ce sera l'objet de la campagne " sécurité nautique 1989 ".

Questions similaires

Déposée le 28 octobre 1987 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 19 avril 2004 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 30 septembre 1987 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 5 juin 1991 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 19 novembre 2010 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 56%
Déposée le 28 mars 1990 à 22h00
Similarité de la question: 41% Similarité de la réponse: 63%