Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Situation des Archives nationales

Question écrite de M. Jean-Jacques Lozach - Culture

Question de M. Jean-Jacques Lozach,

Diffusée le 19 novembre 2003

M. Jean-Jacques Lozach attire l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur les inquiétudes que suscite le départ de la directrice des Archives nationales. Diplômée de l'École nationale des chartes, conservatrice générale du patrimoine à la compétence et à l'efficacité reconnues, cette dernière menait à bien le projet du nouveau centre des Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine.

Un arrêté mettant fin à ses fonctions vient de paraître. Cette mesure brutale et rare suscite une grande émotion et une vive incompréhension. Depuis l'annonce par le Président de la République, le 12 septembre dernier, de l'installation de la future Maison de l'histoire de France sur le site parisien des Archives nationales, le personnel et les archivistes dénoncent l'absence de concertation, l'absence d'études d'impact et l'incompatibilité de cette implantation avec le schéma directeur de rénovation des Archives nationales dont l'ancienne direction était porteuse.

Le personnel avait accepté le 28 janvier de lever son occupation partielle de l'hôtel de Soubise. L'institution est désormais désorientée et démobilisée. Ainsi, face aux répercussions de cette situation auprès des chercheurs français comme étrangers et à l'image négative que donne la crise suscitée par l'installation de la Maison de l'histoire de France sur le site des Archives nationales, il demande s'il compte prendre en considération l'incompréhension et les inquiétudes que provoque à tous les niveaux (personnels, conservateurs du patrimoine, chercheurs) le projet d'implantation annoncé en septembre dernier.

Réponse - Culture

Diffusée le 19 novembre 2009

L'implantation de la Maison de l'histoire de France au sein du quadrilatère des hôtels de Soubise et Rohan répond au souci réel du ministère de la culture et de la communication de donner à cette institution nouvelle un ancrage intellectuel et scientifique fort, au voisinage des Archives nationales, institution centrale de la mémoire de la Nation, et d'occuper les espaces rendus disponibles par le redéploiement de cette dernière institution, à la suite de l'ouverture du centre de Pierrefitte-sur-Seine en 2013.

L'ensemble de ces opérations induit ce processus particulièrement complexe, mené par la directrice des Archives nationales sous l'autorité du ministre de la culture et de la communication, et en liaison avec de nombreux services. La nouvelle directrice des Archives nationales, nommée en février dernier, a donné un nouvel élan à ce processus et conduit une action de rénovation en profondeur des Archives nationales.

L'intérêt du ministère de la culture et de la communication pour cette action prioritaire se matérialise par l'attribution de plus de 250 M€ au financement du futur centre des archives de Pierrefitte ; de plus, les effectifs des Archives nationales seront très sensiblement accrus à l'ouverture de ce centre, effort particulièrement notable dans le contexte actuel de l'emploi public.

Questions similaires

Déposée le 19 octobre 2007 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 25%
Déposée le 9 octobre 2013 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 63%
Déposée le 19 avril 2001 à 22h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 19 octobre 2007 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 49%
Déposée le 7 décembre 2020 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 octobre 2007 à 22h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 49%