Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Situation des artisans ou commerçants en liquidation de biens

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Justice

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 janvier 2011

M. Jean-Louis Masson attire l'attention de Mme le garde des sceaux, ministre de la justice, sur la situation des artisans ou commerçants, personnes physiques, qui font l'objet d'une procédure de liquidation des biens ouverte avant le 1er janvier 1986, date d'entrée en vigueur de la loi n° 85-98 du 25 janvier 1985 relative au redressement et à la liquidation judiciaires.

Cette procédure reste régie par les dispositions de la loi n° 67-563 du 13 juillet 1967 sur le règlement judiciaire, la liquidation des biens, la faillite personnelle et les banqueroutes. En conséquence, le jugement de clôture de la procédure, qui peut être prononcé plus de dix ans après son ouverture, fait recouvrer aux créanciers l'exercice de leur droit de poursuite à l'encontre du débiteur.

Or il ressort de l'article 169 de la loi du 25 janvier 1985 précitée (art. L. 622-32 du nouveau code de commerce) que le jugement de clôture de liquidation judiciaire pour insuffisance d'actif ne fait pas recouvrer aux créanciers l'exercice individuel de leurs actions contre le débiteur, sauf dans des cas limitativement énumérés à cet article.

C'est pourquoi il lui demande s'il ne serait pas envisageable d'aménager les textes en vue d'appliquer ces dispositions moins rigoureuses aux cas évoqués, qui concernent souvent des personnes âgées.

Réponse de Justice

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 19 février 2010 à 23h00
Similarité de la question: 99% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 13 mars 1996 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 13 juillet 1988 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 31 juillet 1996 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%