Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Situation du groupe Tati

Question écrite de - Relations du travail

Question de ,

Diffusée le 19 avril 2006

Mme Nicole Borvo attire l'attention de M. le ministre délégué aux relations du travail sur le fait que sa question n° 08939 du 4 septembre 2003 ayant trait à la situation chez Tati n'a toujours pas reçu de réponse. Elle lui demande toujours les mesures que l'État compte prendre pour maintenir les emplois du groupe Tati, le respect des droits des personnels et trouver un repreneur.

Réponse - Relations du travail

Diffusée le 19 avril 2007

L'honorable parlementaire appelle l'attention du Gouvernement sur la situation de la société Tati et l'interroge sur les mesures qu'il compte prendre pour maintenir les emplois, préserver les droits des personnels et favoriser une éventuelle reprise. En premier lieu, il convient d'indiquer que depuis sa mise en redressement judiciaire, le 2 septembre 2003, la société Tati fait l'objet d'une période d'observation dont l'échéance a été fixée par le tribunal de commerce de Paris au 30 juin 2004.

En application de la législation relative au redressement judiciaire des entreprises, cette période est mise à profit par l'administrateur judiciaire notamment pour établir des propositions tendant à la continuation ou à la cession de l'entreprise. Cependant, il y a lieu de préciser que les services du ministère des affaires sociales, du travail et de la solidarité et, en particulier, la direction départementale du travail de l'emploi et de la formation professionnelle de Paris compétente pour le siège de l'entreprise, suivent, avec une attention toute particulière, la situation de la société Tati compte tenu des conséquences économiques et sociales susceptibles d'être induites en cas de plan de restructuration entraînant des suppressions d'emploi.

Ainsi, dans l'hypothèse de l'ouverture d'une procédure de plan de sauvegarde de l'emploi par la société Tati, ces services veilleraient avec la plus grande vigilance au bon déroulement de la procédure engagée et à la mise en ouvre de mesures d'accompagnement social en faveur des salariés concernés permettant à chacun de construire un nouveau projet professionnel durable.

Sur ce point, il convient d'indiquer qu'un protocole d'accord a été signé le 19 mai 2004, entre la direction de la société Tati, les administrateurs judiciaires désignés par le tribunal de commerce de Paris et les organisations syndicales de la société. Ce protocole d'accord vise à créer une commission de travail, composée de représentants des organisations syndicales, de membres de la direction et des administrateurs judiciaires.

Le rôle de la commission est de mener une réflexion sur la restructuration, sur les solutions permettant d'assurer la pérennité de l'entreprise et la sauvegarde de l'emploi et sur les mesures d'accompagnement social qui pourraient en résulter.

Questions similaires

Déposée le 19 mars 2009 à 23h00
Similarité de la question: 43% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 avril 2008 à 22h00
Similarité de la question: 33% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 19 juin 2010 à 22h00
Similarité de la question: 41% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 8 août 2022 à 22h00
Similarité de la question: 18% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 26 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 34% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 22 octobre 2018 à 22h00
Similarité de la question: 18% Similarité de la réponse: 0%