Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Situation de l'agriculture en Ile-de-France

Question écrite de - Agriculture

Question de ,

Diffusée le 19 mars 2007

Mme Nelly Olin attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales sur la situation de l'agriculture en Ile-de-France. Entre 1988 et 2000, on observe une réduction de 38 % du nombre des exploitations dans cette région, ce qui correspond à la disparition d'environ 170 exploitations par an.

Celles-ci sont confrontées aux problèmes spécifiques de leur localisation, à proximité des villes. Face à une urgence ressentie par les exploitants, elle aimerait savoir si des mesures sont envisagées afin de maintenir cette agriculture périurbaine.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 19 mars 2008

Le maintien d'espaces agricoles à proximité des villes constitue une préoccupation majeure du ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales (MAAPAR) qui a pris la mesure de l'enjeu socio-économique de ces espaces en tant que facteur d'équilibre des zones périurbaines.

C'est dans cette optique que le MAAPAR a développé une réflexion approfondie sur les espaces périurbains en liaison avec les collectivités territoriales, à travers des actions de sensibilisation et des programmes périurbains. La procédure des zones agricoles protégées instituée par la loi d'orientation agricole du 9 juillet 1999 qui a été lancée sur deux sites franciliens procède de cette même volonté de préserver les activités agricoles.

Les différentes mesures contribuent à la réalisation des objectifs du schéma directeur de la région Ile-de-France (SDRIF), qui prévoit un rythme maximal de 1 750 hectares d'espaces consommés annuellement. Placé sous l'égide du préfet de région, l'Observatoire de conservation des espaces agricoles et naturels (OCEAN) est chargé d'en suivre l'évolution à partir d'une carte d'occupation des sols établie sur la base de photos aériennes.

D'après les prévisions de l'OCEAN, l'objectif du SDRIF serait respecté en 2015, par le maintien d'environ 50 000 hectares de surfaces agricoles à l'intérieur de la zone délimitée par la ceinture verte située à trente kilomètres de Paris. Le projet de loi sur les affaires rurales devrait par ailleurs contribuer à améliorer la situation des espaces périurbains de l'lle-de-France puisqu'il prévoit la possibilité de délimiter des périmètres de protection et d'aménagement des espaces agricoles et naturels périurbains soumis à des règles de gestion précisées dans une charte.

Questions similaires

Déposée le 19 décembre 2008 à 23h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 19 mars 2006 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 19 mai 2006 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 19 mai 2006 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 19 mars 2010 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 16 février 1994 à 23h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 69%