Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Situation des sapeurs-pompiers professionnels dans le cadre de la réforme des retraites

Question écrite de - Affaires sociales

Question de ,

Diffusée le 19 mars 2009

M. Jacques Peyrat souhaite appeler l'attention de M. le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité sur la situation des sapeurs-pompiers professionnels dans le cadre de la réforme des retraites. Les sapeurs-pompiers professionnels présentent des particularités au sein de la fonction publique française.

Ils sont en effet aujourd'hui soumis à un dispositif dérogatoire les conduisant à payer une surcotisation obligatoire de 2 % se rajoutant aux 7,85 % de cotisation à la CNRACL. Cette surcotisation leur permet ainsi un départ anticipé à la retraite à 55 ans sous certaines conditions relatives notamment à la durée de cotisation et aux années effectuées dans le corps des sapeurs-pompiers professionnels.

Ce dispositif ne semble plus aujourd'hui convenir et les sapeurs-pompiers professionnels regrettent vivement que leur profession ne soit toujours pas reconnue dans les métiers dits pénibles alors qu'ils sont quotidiennement exposés à des risques divers. Aussi, alors que le Gouvernement a souhaité engager une réflexion sur la pénibilité de certaines professions, il le remercie de bien vouloir lui faire connaître sa position pour cette catégorie particulière de fonctionnaires.

Réponse - Affaires sociales

Diffusée le 19 avril 2001

La situation particulière des sapeurs-pompiers retient toute l'attention du Gouvernement. Le dispositif de " surcotisation " obligatoire s'explique en raison de l'intégration de la " prime de feu ", représentant 19 % de leur traitement de base, dans l'assiette de calcul de leur pension. Par ailleurs, le ministère de l'intérieur a constitué un groupe de travail interministériel chargé de mener des réflexions sur le particularisme de cette profession.

Questions similaires

Déposée le 18 octobre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 14 décembre 2020 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 22 février 2021 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 24 novembre 2021 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 16 décembre 2020 à 23h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 40%
Déposée le 18 octobre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%