Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Soutenir les Libanais

Question écrite de M. Yves Détraigne - Europe et affaires étrangères

Question de M. Yves Détraigne,

Diffusée le 10 août 2022

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de Mme la ministre de l'Europe et des affaires étrangères sur la situation du Liban, deux ans après la gigantesque explosion au port de Beyrouth qui a fait plus de 200 morts et 6 500 blessés, dévastant des quartiers entiers de la ville.

Cette explosion a été un cauchemar supplémentaire dans l'histoire déjà mouvementée du Liban. Le traumatisme reste très présent dans le pays, amplifié par une crise économique et politique profonde et donnant lieu à un exode massif rappelant celui de la guerre civile de 1975-1990.

Huit personnes sur dix vivent sous le seuil de pauvreté au Liban, les boulangeries rationnent le pain, les coupures de courant peuvent aller jusqu'à 23 heures par jour, les rues sont sombres la nuit et les feux de circulation hors service. L'ensemble de la population souffre donc de pénuries de carburant, de médicaments et d'eau potable.

Les médicaments manquent ou sont à des prix exorbitants. Il n'y a aucune aide de l'État, ni assurance, ni indemnité.

Dans un même temps, l'enquête judiciaire sur les causes de l'explosion semble en voie d'être enterrée et des experts indépendants des Nations unies et des organisations non gouvernementales (ONG) réclament une enquête internationale « sans délai ».

Considérant que la France et le Liban ont une histoire commune singulière et que notre pays se doit d'être à ses côtés, il lui demande de quelle manière le Gouvernement entend apporter son aide au Liban et aux Libanais.

Réponse - Europe et affaires étrangères

Diffusée le 28 septembre 2022

La détérioration continue de la situation au Liban est alarmante. La population libanaise subit de plein fouet les conséquences d'une crise multiforme dont elle n'est pas responsable. Deux ans après l'explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020, la France est engagée auprès du peuple libanais et demeure aux côtés des familles et des proches des victimes, dont le souvenir est toujours présent au Liban comme en France.

En réponse à cette crise sans précédent, la France est pleinement mobilisée pour soutenir la population libanaise. Avec nos partenaires, la France a tenu ses engagements en appui à toutes les populations vulnérables du Liban, y compris via un appui exceptionnel de plus de 100 millions d'euros engagés par la France sur un an, conformément aux annonces du président de la République le 4 août 2021 lors de la conférence internationale organisée avec les Nations unies en soutien au Liban.

Cette aide a été mobilisée tout particulièrement en direction des secteurs de l'éducation, de la santé, de l'aide alimentaire et du patrimoine. Les responsables de la tragédie du 4 août devront rendre des comptes. La justice libanaise doit pouvoir travailler et mener à son terme son enquête en toute transparence, à l'abri de toute interférence politique.

La France a soutenu à toutes les étapes les investigations sur l'explosion du port, et répondu à l'ensemble des requêtes qui lui ont été adressées dans le cadre de l'enquête libanaise, et continuera de le faire. Les Libanais attendent que toute la lumière soit faite sur l'explosion du port. Comme l'a indiqué le président de la République, la justice doit être rendue.

Les Libanais ont besoin de connaître la vérité. Il revient aux responsables politiques libanais de prendre sans plus tarder les décisions qui s'imposent pour sortir le pays de la crise multiforme qui le frappe, et d'agir au service de l'intérêt général du pays. Cela passe notamment par la mise en œuvre des réformes indispensables pour le relèvement de l'économie libanaise, telles que prévues par l'accord préliminaire conclu avec le Fonds monétaire international (FMI).

A cette fin, la France continuera de porter cette exigence auprès des autorités libanaises car il s'agit des attentes de la population libanaise comme de celles des partenaires internationaux du Liban.

Questions similaires

Déposée le 21 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 5 octobre 2020 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 28 décembre 2020 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 13 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 12 octobre 2020 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 22 novembre 2021 à 23h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 0%