Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Soutien au développement économique martiniquais

Question écrite de - Outre-mer

Question de ,

Diffusée le 19 février 2011

M. Rodolphe Désiré attire l'attention de Mme la ministre de l'outre-mer sur le problème récurrent de l'accès au crédit en Martinique. En effet, l'Agence française de développement (AFD), actionnaire rnajoritaire de la société de crédit pour le développement de la Martinique (SODEMA), a reçu l'obligation de Bruxelles et du ministère des finances français de se désengager des quatre départements français d'Amérique, ce qui a conduit à la recherche d'un partenariat de substitution.

A ce jour, le projet le plus avancé est celui de la reprise de la SODEMA par la BRED, banque privée à vocation commerciale, ce qui ne rassure pas les acteurs économiques locaux. Cela, même si l'AFD s'est engagée à apporter des réponses au problème du financement des entreprises martiniquaises en mettant à la disposition des banques divers produits ou " fonds ".

Cette inquiétude est légitime compte tenu du poids des PME dans le développement économique local. La spécificité des départements d'outre-mer réside précisément dans l'importance qu'ont ces PME : en Martinique, 97 % des entreprises comptent moins de 10 salariés. En outre, avec l'apparition du " crédit crunch ", c'est-à-dire de la diminution drastique de l'offre de crédit des établissements bancaires, c'est l'ensemble de l'économie martiniquaise qui est étouffé.

Outre les récentes annonces de fermetures d'entreprises, la crise se manifeste également en Martinique par la baisse du nombre de créations d'entreprises, de 7 % en un an. Pour mettre un terme à cette asphyxie, des mesures urgentes s'imposent. Il semble, par exemple, que le système de la zone franche, exonérant les entreprises à la source, soit I'un des moyens à mettre en oeuvre.

En conséquence, il lui demande de lui garantir que la reprise de la SODEMA ne sera pas préjudiciable au tissu économique local. D'une manière générale, il souhaiterait savoir comment le Gouvernement envisage de régler le problème du financement des entreprises et si la future loi de programmation contribuera à favoriser l'accès au crédit dans les DOM.

Réponse de Outre-mer

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 3 novembre 1999 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 27 janvier 1999 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 septembre 2004 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 26 février 2024 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 5 octobre 1994 à 23h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 0%