Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Soutien au secteur du transport routier

Question écrite de - Équipement

Question de ,

Diffusée le 19 mars 2003

M. Gilbert Chabroux attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports, du logement, du tourisme et de la mer concernant les incidences de l'augmentation du prix du pétrole sur le secteur du transport routier. La hausse du prix du baril de pétrole a des incidences néfastes sur l'ensemble de notre économie.

Ces conséquences sont d'autant plus importantes et graves quand le secteur considéré est fortement tributaire du prix des carburants. Il en va ainsi du secteur du transport routier. Ce dernier, soumis à une concurrence nationale et internationale féroce, ne peut répercuter sur ses clients l'impact des variations des prix du gazole.

Ainsi, les marges bénéficiaires s'érodent, ce qui compromet durablement les capacités des entreprises à investir et à créer de l'emploi. Aussi, face à cette situation, il lui demande, quelles mesures compte prendre rapidement le Gouvernement afin de soutenir ce secteur important de notre économie.

Réponse - Équipement

Diffusée le 19 mars 2007

Il est essentiel que les transporteurs se prémunissent des risques inhérents aux variations de prix du carburant qui reflètent l'évolution conjoncturelle, et parfois erratique, des cours du pétrole brut sur les marchés internationaux. Ils disposent à cet effet du cadre juridique des contrats-types qui contiennent des clauses de révision des tarifs de transport en cas de variations significatives des charges en carburant.

Le Comité national routier diffuse à l'attention des professionnels des index synthétiques actualisés mensuellement qui permettent de lier l'évolution des tarifs à celle des prix de revient. Par ailleurs, une harmonisation européenne de la taxation des carburants est en cours. La proposition de directive restructurant le cadre communautaire de taxation des produits énergétiques prévoit, pour la période 2004-2010, le réajustement des taux minimaux de taxation afin de rattraper l'érosion monétaire.

Réuni les 19 et 20 mars 2003, le conseil ECOFIN a conclu un accord politique sur cette proposition de directive. L'accord des Quinze sur ce texte devrait être confirmé lors d'un prochain Conseil et le Parlement européen sera consulté. Le relèvement de ces taux permettrait de réduire les distorsions de concurrence induites par l'application de faibles taxes sur le gazole dans certains Etats membres.

Le dispositif de la directive permettrait également de maintenir en 2003 et 2004 un remboursement de la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP) à hauteur de 1,19 euro par hectolitre de gazole consommé par les poids lourds d'au moins 7,5 tonnes, dans la limite semestrielle de 20 000 litres par véhicule.

Questions similaires

Déposée le 19 mars 2004 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 80%
Déposée le 19 mars 2004 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 80%
Déposée le 19 mars 2011 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 60%
Déposée le 19 août 2005 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 59%
Déposée le 19 septembre 2001 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 50%
Déposée le 19 mars 2005 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 80%