Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Statut des gardes-pêche

Question écrite de - Environnement

Question de ,

Diffusée le 10 février 1993

M. Jacques Golliet attire l'attention de Mme le ministre de l'environnement sur le décret modifiant le statut des gardes-pêche qui est paru au Journal Officiel du 17 novembre 1992. Le contenu du décret ne paraît pas, en effet, conforme aux assurances données par le ministère. Entre autres, les dispositions du plan Durafour n'ont pas été appliquées.

De plus, les ministres de tutelle du conseil supérieur de la pêche avaient pris l'engagement d'étudier un projet de statut des personnels administratifs et techniques avant la fin du premier semestre 1992. Or, à ce jour, aucune proposition n'a été faite. Aussi, il lui demande - pour les personnels concernés - de faire en sorte que les engagements pris au mois de novembre 1991 soient respectés.

Réponse - Environnement

Diffusée le 10 mars 1993

Réponse. - Le nouveau statut des gardes-pêche a été fixé par décret en date du 17 novembre 1992. Le statut constitue une avancée importante pour cette profession et permet en particulier d'améliorer les conditions de déroulement des carrières. Sur le plan matériel il se traduit par un doublement en quatre ans de la prime de sujétion et d'une augmentation en fin de carrière variant de 200 à 600 francs suivant les grades.

Toutefois, une revendication des agents n'a pu être suivie, elle concerne l'accès automatique des gardes de 1re catégorie au nouveau régime indiciaire des gardes-chefs. En effet cette promotion s'opère à l'issue d'un concours qu'il n'aurait pas été bon de dévaloriser. Le protocole Durafour a inspiré cette réforme.

Il a été cependant impossible de l'appliquer à la lettre car il fallait à la fois améliorer la situation des gardes-chefs principaux et respecter les équilibres de l'ensemble du corps. Dans le même temps, est étudiée la création d'un statut des personnels administratifs et techniques du Conseil supérieur de la pêche destiné à offrir à ces agents des perspectives claires de carrières et de réelles possibilités de promotion.

Ce statut permettra aussi la création d'un corps de techniciens du Conseil supérieur de la pêche auquel auront accès, par concours interne, les gardes-pêche.

Questions similaires

Déposée le 3 février 1993 à 23h00
Similarité de la question: 79% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 16 septembre 1992 à 22h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 81%
Déposée le 20 mai 1992 à 22h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 81%
Déposée le 23 octobre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 81%
Déposée le 11 mars 1992 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 81%
Déposée le 30 octobre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 81%