Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Statut des professeurs et des adjoints d'enseignement artistique territoriaux

Question écrite de M. Daniel Percheron - Culture

Question de M. Daniel Percheron,

Diffusée le 6 février 1991

M. Daniel Percheron appelle l'attention de M. le ministre de la culture, de la communication et des grands travaux sur le climat d'inquiétude qui règne actuellement dans les écoles de musique, notamment dans la région du Nord et du Pas-de-Calais. Les projets de décrets portant statuts particuliers des cadres d'emploi des adjoints d'enseignement artistique territoriaux, des professeurs d'enseignement artistique territoriaux, des directeurs d'établissement d'enseignement artistique territoriaux ont suscité de vives inquiétudes dans de nombreux établissements d'enseignement musical du Nord et du Pas-de-Calais.

Des réserves sont principalement émises sur les trois points suivants : les modalités de recrutement, l'avancement et l'échelonnement de carrière et l'augmentation des horaires de 50 p. 100 sans contrepartie financière. En conséquence, il lui demande l'accueil qu'il entend réserver à ces requêtes.

Réponse - Culture

Diffusée le 20 novembre 1991

Réponse. - Les décrets portant statut des cadres d'emplois des enseignants artistiques territoriaux ont été publiés au Journal officiel du 4 septembre 1991. Ils concernent l'enseignement de la musique, de la danse, de l'art dramatique et des arts plastiques. La préparation de ces textes a fait l'objet d'une large concertation.

Ils apportent une amélioration sensible à la situation des personnels concernés tout en garantissant le maintien d'un enseignement de qualité. Le contrôle pédagogique du ministre de la culture est garanti : celui-ci détermine, en effet, en liaison avec le ministre de l'intérieur, le programme et les épreuves des concours organisés par le centre national de la fonction publique territoriale.

Les nouveaux textes créent le cadre d'emploi de directeur d'établissements territoriaux d'enseignement artistique. Ceux-ci exercent leurs fonctions dans des établissements locaux, contrôlés par l'Etat : les conservatoires nationaux de région, les écoles nationales de musique, les établissements d'enseignement des arts plastiques habilités à dispenser soit un enseignement conduisant à un diplôme d'Etat, ou sanctionnant un cursus de trois années, soit la première ou les deux premières années du cursus conduisant à un diplôme d'Etat.

La qualité du recrutement des enseignants sera préservée puisqu'il est prévu que les concours externes soient réservés aux titulaires de diplômes délivrés par le ministère de la culture. Les particularités du métier d'enseignant sont reconnues par les nouveaux textes : les obligations de service ont été maintenues, sans augmentation de temps de travail.

Les enseignants pourront ainsi effectuer une pratique instrumentale personnelle dans la discipline enseignée. Les assistants territoriaux d'enseignement artistique constituent un cadre d'emplois de catégorie B, ne comportant qu'un seul grade. La grille indiciaire qui leur est applicable comporte onze échelons allant de l'indice brut 305 à l'i ndice 590 au 1er août 1991.

Les quatre premiers échelons bénéficieront en outre d'une revalorisation au 1er août 1992. Le ministre de l'intérieur, dont les services ont coordonné la préparation de ces statuts, est à même d'apporter sur ce sujet des éléments d'information complémentaires.

Questions similaires

Déposée le 30 janvier 1991 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 7 avril 1999 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 13 février 1991 à 23h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 16 janvier 1991 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 6 février 1991 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 30 janvier 1991 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 79%