Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Statut des pupitreurs de la fonction publique territoriale

Question écrite de M. Alain Vasselle - Intérieur

Question de M. Alain Vasselle,

Diffusée le 28 juillet 1993

M. Alain Vasselle attire l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire sur la situation des fonctionnaires territoriaux titulaires d'un emploi spécifique de pupitreur. Ces agents ont été " oubliés " lors de la parution du décret n° 87-1105 du 30 décembre 1987 portant statut particulier des rédacteurs territoriaux, et n'ont pu être intégrés dans ce cadre d'emplois, faute notamment d'un indice brut terminal au moins égal à 533, tel qu'il est requis à l'article 28 du décret susmentionné, puisque les pupiteurs sont généralement rémunérés sur la grille indiciaire des rédacteurs, dont l'indice brut terminal est de 474.

Les agents concernés ont dû être maintenus sur leur emploi spécifique, et voient de ce fait leur carrière irrémédiablement bloquée. Aussi lui demande-t-il si une modification des textes visant à leur intégration dans le cadre d'emplois des rédacteurs territoriaux peut être envisagée.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 15 septembre 1993

Réponse. - Les fonctionnaires titulaires d'un emploi spécifique qui n'ont pu être intégrés dans le cadre d'emplois des rédacteurs territoriaux, soit parce qu'ils ne remplissaient pas les conditions requises, soit parce que la commission paritaire a rejeté leur demande, peuvent l'être dans un cadre d'emplois de niveau inférieur tout en conservant leur rémunération antérieure et leurs fonctions.

Cette solution leur permet de poursuivre leur carrière et de bénéficier des promotions d'échelon et de grade qui s'y rattachent. Si cette solution ne leur convient pas, ils conservent alors, à titre personnel, leur emploi spécifique jusqu'à leur départ de la collectivité.

Questions similaires

Déposée le 26 juin 1996 à 22h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 35%
Déposée le 28 avril 1993 à 22h00
Similarité de la question: 51% Similarité de la réponse: 49%
Déposée le 12 février 1992 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 62%
Déposée le 15 février 1989 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 58%
Déposée le 19 février 2002 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 46%
Déposée le 25 novembre 1992 à 23h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 58%