Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Suppression de la contribution aux revenus locatifs

Question écrite de - Budget

Question de ,

Diffusée le 19 mars 2004

M. Claude Biwer attire l'attention de M. le ministre délégué au budget et à la réforme budgétaire sur les préoccupations tout à fait digne d'intérêt exprimées par les propriétaires-bailleurs à l'égard de la contribution aux revenus locatifs (CRL) qui a remplacé en 1999 la TADB. Cet impôt équivalent à 2,5 % du loyer brut est exigé de la part des propriétaires-bailleurs de logements loués de plus de quinze ans.

Il attire son attention sur le fait que la multiplication des impôts et taxes diverses frappant les revenus locatifs leur confèrent des rendements trop faibles voire négatifs qui n'incitent guère les investisseurs potentiels et contribuent à la raréfaction de l'offre de logement en France. Il le prie de lui préciser les perspectives et échéances de suppression de la contribution aux revenus locatifs ce qui constituerait un premier pas dans le nécessaire rétablissement de la confiance des propriétaires-bailleurs.

Réponse - Budget

Diffusée le 19 mars 2007

De nombreux efforts ont été consentis par le Gouvernement en faveur des propriétaires bailleurs. C'est ainsi que les petits propriétaires bailleurs ont vu leurs obligations déclaratives et leur imposition allégées avec la mise en place du régime " micro-foncier ". Les contribuables dont le revenu foncier est inférieur à 15 000 euros sont maintenant soumis de plein droit à ce régime qui les dispense du dépôt de la déclaration des revenus fonciers et leur permet d'être imposés à hauteur de 60 % de leurs recettes.

Par ailleurs, afin de rétablir la confiance des propriétaires bailleurs et d'augmenter l'offre des logements locatifs en France, il a été proposé au Parlement, dans le cadre du projet de loi portant diverses dispositions relatives à l'urbanisme, à l'habitat et à la construction, de mettre en place un nouvel avantage fiscal au bénéfice des propriétaires bailleurs, complétant les dispositifs " Besson Ancien " et " Lienemann ".

Les principales nouveautés par rapport au dispositif " Besson Neuf ", qui est supprimé, portent sur l'augmentation significative des plafonds de loyers et la suppression des plafonds de ressources des locataires. L'ensemble de ces mesures souligne l'attachement que porte le Gouvernement au dynamisme du secteur locatif.

Il n'est cependant pas envisagé d'aller au-delà et de supprimer la contribution sur les revenus locatifs.

Questions similaires

Déposée le 19 mars 2007 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 18 octobre 2000 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 61%
Déposée le 23 septembre 1998 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 19 janvier 2012 à 23h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 61%
Déposée le 26 décembre 1990 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 16 janvier 1991 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 64%