Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Suppression d'un heure de technologie en classe de 6ème

Question écrite de M. Stéphane Sautarel - Éducation nationale et jeunesse

Question de M. Stéphane Sautarel,

Diffusée le 1 février 2023

M. Stéphane Sautarel appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur le dispositif de la « nouvelle 6ème » qui entrera en vigueur dès la rentrée 2023. Ce dispositif vise à mettre en place une heure de soutien ou d'approfondissement en mathématiques ou en français pour tous les élèves entrant au collège et se traduit par la suppression d'une heure de technologie.

L'enseignement de cette matière en 6ème est la continuité de ce qui est enseigné en maternelle et primaire, les sciences et technologie. Cette discipline est notamment importante au regard de son rôle dans l'acquisition de notions et compétences dans la maîtrise de l'informatique et des outils numériques, ou encore en apportant des compétences sur les objets techniques, les énergies, les démarches expérimentales et de projet.

Ainsi, la mise en place de ce dispositif entraînerait, d'une part, une incohérence dans l'enseignement de la technologie lors de la dernière année du cycle 3 en 6ème. D'autre part, cela entraînerait une suppression d'un quart des postes de technologie. Alors que depuis plusieurs années les horaires de cet enseignement ont été réduits, les groupe à effectifs réduits ont été supprimés, les moyens ont été diminués, les apprentissages manuels ont été arrêtés, l'annonce d'une revalorisation de l'enseignement de la technologie sur le cycle 4 ne semble pas réaliste.

Il lui demande ce qu'il compte faire afin que l'enseignement de la technologie ne soit pas pénalisé par la mise en place du dispositif de la « nouvelle 6ème ».

Réponse - Éducation nationale et jeunesse

Diffusée le 5 avril 2023

À leur entrée en 6e, un tiers des élèves ne maitrise pas les compétences fondamentales pour réussir au collège. Les évaluations internationales notent par ailleurs qu'en français et en mathématiques, le nombre d'élèves performants ne cesse de diminuer. Ainsi, à la rentrée prochaine, pour élever le niveau général, mieux accompagner les élèves fragiles et permettre à chacun de cultiver ses excellences, tous les élèves de 6e bénéficieront d'une heure hebdomadaire de soutien ou d'approfondissement en français ou en mathématiques.

Pour organiser cette heure hebdomadaire de soutien ou d'approfondissement sans allonger les 26 heures hebdomadaires de classe des élèves, l'enseignement de sciences et technologie en classe de 6e est ramené à trois heures hebdomadaires par la réduction d'une heure de technologie à l'intérieur du programme d'enseignement.

Cette mesure permettra de concentrer cet enseignement de technologie sur les classes de 5e, 4e et 3e et de conforter sa place au collège car il est indispensable à la formation des élèves. Le conseil supérieur des programmes sera très prochainement saisi pour concevoir un programme de technologie renouvelé pour les classes de 5e, 4e et 3e, de sorte qu'à la rentrée 2024, l'enseignement de la technologie porte une nouvelle ambition pour le numérique.

Concernant les professeurs de technologie, une attention toute particulière est portée à leur situation. Ils pourront bénéficier par ailleurs de formations durant l'année 2023-2024 afin de se préparer au nouveau programme. Cette transformation de la classe de 6e vise à renforcer les compétences des élèves en français et en mathématiques pour leur permettre d'être mieux armés afin d'affronter les défis du XXIe siècle grâce notamment à l'enseignement de la technologie.

Questions similaires

Déposée le 13 février 2023 à 23h00
Similarité de la question: 82% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 février 2023 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 15 février 2023 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 22 février 2023 à 23h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 22 février 2023 à 23h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 30 janvier 2023 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%