Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Suppression des postes de surveillants

Question écrite de - Jeunesse

Question de ,

Diffusée le 19 février 2011

M. Marcel Vidal appelle l'attention de M. le ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche sur la suppression de 5 600 postes de surveillants prévue pour la rentrée 2003-2004. Estimant que la montée de la violence qui règne dans le milieu scolaire est loin d'être endiguée et qu'avant même l'annonce de ces suppressions, il avait été constaté le manque de surveillants dans certains établissements, il lui demande de bien vouloir lui expliquer cette mesure qui lui paraît déraisonnable.

Réponse - Jeunesse

Diffusée le 19 mars 2003

Le dispositif des maîtres d'internat-surveillants d'externat ne répond plus complètement aux besoins de surveillance qui s'expriment aujourd'hui dans les établissements scolaires. II est donc cohérent avec la politique du gouvernement de mettre en place un nouveau dispositif, plus efficace, pour assurer les fonctions de surveillance et d'encadrement de proximité.

Le statut des MI-SE, très contraignant, date des années 30, à une époque où, d'une part, les lycées implantés en centre-ville étaient proches des universités, et où d'autre part une moindre assiduité aux cours était requise des étudiants. Il est donc nécessaire de concevoir un dispositif de surveillance plus souple, qui réponde mieux aux besoins des établissements scolaires.

Les 5 600 MI-SE en fin de contrat seront remplacés par de nouveaux assistants d'éducation, ainsi les moyens de surveillance seront maintenus. Il est prévu de recruter 16 000 assistants d'éducation à compter de septembre 2003. Ces recrutements permettront de couvrir les fonctions essentielles actuellement assurées par les MI-SE et les aides-éducateurs (notamment l'aide aux élèves handicapés, la surveillance, la maintenance informatique).

Le cadre juridique du nouveau dispositif sera précisé prochainement, afin que les textes nécessaires soient effectifs à la rentrée 2003. Ce système, beaucoup plus souple que les précédents répondra aux besoins extrêmement diversifiés des établissements scolaires et permettra à différentes catégories de personnes d'y trouver leur place.

Une priorité absolue sera donnée aux jeunes et notamment aux étudiants se destinant aux métiers de l'enseignement Les collectivités locales qui le veulent pourront y participer, si leur implication est de nature à améliorer le service rendu aux usagers.

Questions similaires

Déposée le 19 février 2010 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 83%
Déposée le 19 février 2009 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 80%
Déposée le 19 février 2009 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 19 mars 2004 à 23h00
Similarité de la question: 33% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 19 février 2010 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 19 mars 2004 à 23h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 67%