Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Suppression des recettes locales des impôts

Question écrite de - Budget

Question de ,

Diffusée le 18 décembre 1991

M. Michel Doublet attire l'attention de M. le ministre délégué au budget sur la remise en cause des services de la direction générale des impôts, et en particulier sur ceux chargés de l'application de la réglementation viti-vinicole. Il s'insurge contre le transfert de ces services (viticulture, services spécialisés du cognac, céréales, etc.) de la direction générale des impôts à la direction générale des douanes sans l'accord des personnels et des élus, et contre la centralisation des services avec, à terme, la suppression des recettes locales qui seront une étape nouvelle dans la désertification des campagnes.

En effet, la mise en place de correspondants locaux ne sera qu'un leurre pour les élus car la majeure partie des tâches réalisées actuellement par les recettes locales sera confiée à la recette principale des impôts (droits de bail, douanes, vignettes, etc.). En conséquence il lui demande, avec le soutien des élus, de maintenir les recettes locales avec toutes leurs prérogatives.

Réponse - Budget

Diffusée le 30 mars 1992

Réponse. - La disparition des frontières douanières et fiscales intra-communautaires au 1er janvier 1993 implique de nouvelles modalités de gestion de la fiscalité indirecte et, par conséquent, une adaptation des structures et des missions de certaines administrations financières. Cette adaptation a fait l'objet d'une concertation et d'un débat approfondi avec les représentants des personnels, dans le cadre de la mission de réflexion conduite par M.

Consigny, inspecteur général des finances, puis à l'occasion du comité technique paritaire ministériel du 12 décembre 1991. Cette concertation se poursuit au sein de la commission chargée de suivre cette opération. Les missions relatives aux contributions indirectes seront transférées de la direction générale des impôts à la direction générale des douanes et des droits indirects.

Les services spécialisés en matière de viticulture ou de cognac ainsi que les recettes locales des impôts sont en principe concernés par ce transfert, qui n'implique en rien leur disparition.

Questions similaires

Déposée le 25 décembre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 25 mars 1992 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 95%
Déposée le 27 novembre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 17 juin 1992 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 81%
Déposée le 12 mai 2021 à 22h00
Similarité de la question: 40% Similarité de la réponse: 38%
Déposée le 19 mars 2010 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 17%