Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Suppression du tarif zone bleue SNCF pour les personnes âgées non imposables

Question écrite de - Équipement

Question de ,

Diffusée le 21 juillet 1993

M. Pierre-Christian Taittinger demande à M. le ministre de l'équipement, des transports et du tourisme s'il serait envisageable que les personnes âgées non imposables et titulaires de la carte Vermeil puissent voyager sur le réseau SNCF chaque jour de la semaine au tarif leur étant réservé, sans tenir compte de la zone bleue.

Réponse - Équipement

Diffusée le 24 novembre 1993

Réponse. - La création de la carte vermeil a permis de satisfaire le souhait d'une plus grande mobilité de la part des personnes de plus de soixante ans. Elles voyagent en moyenne davantage en train (environ 25 p. 100 de plus que l'ensemble de la population française). En 1992, les déplacements effectués à l'aide de la carte vermeil sur le réseau principal ont représenté 6 p. 100 du trafic SNCF exprimé en voyageurs-kilomètres alors qu'ils ne représentaient que 4,5 p. 100 du trafic en 1980.

La carte " vermeil " est une tarification commerciale de la SNCF. Celle-ci ne reçoit aucune indemnité financière de l'Etat pour sa mise en oeuvre et en fixe seule les modalités de délivrance dans le cadre de l'autonomie de gestion que lui confère la loi d'orientation des transports intérieurs. La SNCF doit donc, dans un souci d'équilibre de ses comptes, déterminer le montant de la carte en fonction des conséquences finbancières qu'entraîne pour elle la réduction de 50 p. 100 du prix plein tarif accordée aux possesseurs de cette carte pour les trajets effectués hors du réseau de banlieue et en période bleue.

La proposition de l'honorable parlementaire consistant à permettre l'utilisation des trains quelle que soit la période du calendrier voyageurs et notamment en période rouge où les trains sont déjà très chargés conduirait la SNCF soit à augmenter le prix annuel de la carte, soit à diminuer les taux de réduction accordés.

En effet, le montant de la carte et le taux de réduction accordé ont été fixés par l'Etablissement public en fonction d'une contrepartie essentielle qui est de voyager en période bleue du calendrier voyageurs, où les trains disposent de places libres. Si cette condition ne devait plus être appliquée, cela conduirait inévitablement à une remise en cause des avantages tarifaires correspondants et, de fait, à une remise en cause du tarif lui-même.

Toutefois, la SNCF a décidé une réduction de 50 p.100 du prix de la cartevermeil pour la période du 1er octobre au 31 décembre 1993 et une prolongation de la validité de la carte pour les personnes l'ayant acquise entre le 1er janvier et le 30 septembre 1993.

Questions similaires

Déposée le 5 mai 1993 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 92%
Déposée le 11 juin 1986 à 22h00
Similarité de la question: 53% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 4 juin 1986 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 58%
Déposée le 27 juillet 1988 à 22h00
Similarité de la question: 47% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 17 novembre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 26% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 8 août 1990 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 77%