Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Surtaxe douanière imposée au foie gras par les États-Unis

Question écrite de - Agriculture

Question de ,

Diffusée le 19 septembre 2002

M. Aymeri de Montesquiou attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur la surtaxe douanière de 100 % que les États-Unis imposent au foie gras français. Le Président de la République avait souhaité que la France soit le premier pays à déposer une candidature auprès de l'UNESCO pour demander l'inscription de son patrimoine gastronomique au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

La filière d'excellence du foie gras, particulièrement dynamique dans son département du Gers, qui produit un mets incontestablement emblématique de ce patrimoine, a le sentiment d'être prise en otage dans le conflit causé par le refus de l'Union européenne d'importer du bœuf aux hormones américain.

Il lui demande donc de bien vouloir lui préciser les démarches que le Gouvernement compte prendre afin d'obtenir des compensations communautaires pour la filière ainsi que la flexion des États-Unis.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 19 septembre 2006

La Commission européenne est arrivée à un accord préliminaire avec les États-Unis début mai afin de régler le contentieux qui les oppose à l'Union européenne concernant l'interdiction d'importation de la viande aux hormones dans l'Union européenne. Par cet accord, les États-Unis renoncent dès à présent aux nouvelles surtaxes annoncées le 15 janvier 2009, dans le cadre de la procédure dite du « carrousel ».

Ils acceptent ainsi dans l'immédiat une baisse globale d'environ 70 % des sanctions. À l'issue de la troisième année de l'accord, les États-Unis s'engagent à supprimer l'ensemble des sanctions appliquées actuellement à de nombreux produits européens. En échange, l'Union européenne autorise l'importation de quantités supplémentaires de viandes américaines sans hormones, pour 20 000 tonnes dans un premier temps, et 45 000 tonnes à l'issue d'une période de trois ans.

Elle suspend également pour 18 mois la procédure contentieuse engagée à l'OMC contre les États-Unis pour faire reconnaître l'illégalité des sanctions subies. La France a obtenu un résultat satisfaisant, préservant la sécurité alimentaire et permettant le maintien de nos préférences communautaires. Le Gouvernement était en particulier attaché à faire cesser les rétorsions américaines portant sur des produits symboles d'une agriculture de qualité.

Ainsi, s'agissant du foie gras, l'accord obtenu permet à court terme de préserver les foies gras frais et réfrigérés d'une menace de taxation qui aurait résulté de la mise en place des sanctions supplémentaires que s'apprêtaient à prendre les Américains. D'ici trois ans, les foies gras préparés seront également sortis de la liste des rétorsions américaines.

Enfin, le ministère de l'agriculture et de la pêche restera attentif aux conditions de mise en oeuvre de l'accord, mais également à l'impact qu'il pourra avoir.

Questions similaires

Déposée le 19 janvier 2011 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 19 janvier 2011 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 19 mai 1999 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 52%
Déposée le 19 septembre 2001 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 21 juillet 1999 à 22h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 28 juillet 1999 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 70%