Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Taux de couverture du sport féminin à la télévision

Question écrite de M. Bruno Belin - Sports, jeux Olympiques et Paralympiques

Question de M. Bruno Belin,

Diffusée le 13 juillet 2022

M. Bruno Belin attire l'attention de Mme la ministre des sports et des jeux Olympiques et Paralympiques sur le taux de couverture du sport féminin à la télévision.

Il relève que malgré la progression de la couverture du sport féminin à la télévision, elle ne s'élève tout de même qu'à 18 % des programmes sportifs. Les quotidiens nationaux ne mettent en valeur que 5 à 10 % de sportives dans leurs articles. Ces chiffres sont affligeants. Dans une société où l'on prône l'égalité femme - homme, les médias paraissent d'un autre temps.

Pourtant, les différentes compétitions féminines telles que le football ou le handball ont connu des records d'audiences ces dernières années.

Il note que l'opération « Sport féminin toujours » mettant en valeur les femmes du monde sportif sur une semaine est une bonne initiative, mais pas suffisante pour promouvoir l'égalité femme - homme dans le monde du sport.

C'est pourquoi il demande au Gouvernement, en lien avec l'autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, les pistes de réflexion afin d'augmenter la couverture médiatique du sport féminin.

Réponse - Sports, jeux Olympiques et Paralympiques

Diffusée le 19 octobre 2022

Le sport féminin représente à peine 20 % du total des retransmissions sportives à la télévision. Or, la visibilité des sportives est déterminante pour inciter les filles/femmes à pratiquer. Accroître la place des sportives dans les médias est une responsabilité des diffuseurs soutenue par le ministère chargé des sports.

En 2022, l'Arcom et le ministère chargé des sports ont organisé l'opération « Sport féminin toujours » en parallèle des Jeux olympiques d'hiver, du 14 au 20 février 2022. Cet événement avait pour objectif d'inciter les médias à proposer sur leurs antennes des programmes autour du sport au féminin : retransmissions sportives, reportages, interviews de sportives professionnelles et amatrices, etc.

L'égalité entre les femmes et les hommes dans le monde sportif, la place des femmes dans les instances dirigeantes sportives et les fédérations ou encore la maternité des sportives de haut niveau, ont été les thèmes mis à l'honneur. Cette opération sera renouvelée en 2023. La visibilité du sport féminin dans l'audiovisuel est également renforcée par le fonds de soutien à la production audiovisuelle opéré par l'Agence nationale du sport, qui vise à accompagner la médiatisation du sport féminin ainsi que de la pratique para-sport (handisport et sport adapté).

Sur les 63 projets soutenus en 2021 à hauteur de 1,5 M€, 57 promeuvent le sport féminin (1,3 M€), dont 11 sont strictement féminins pour un montant total accordé de 385 500 €. 8 dossiers concernent la diffusion d'évènements sportifs (volley, basket, handball, ski, escrime). Cet effort sera maintenu et amplifié en 2023 et 2024.

Par ailleurs, il est nécessaire de souligner l'expertise des femmes dans le domaine du sport et contribuer à la valorisation de celles qui en parlent et sont engagées (qu'elles soient sportives, journalistes, universitaires, élues, techniciennes, arbitres). Afin de répondre à cette exigence, la direction des sports apporte sa contribution et son soutien à la réalisation d'une plateforme numérique en lien avec l'association « les sportives », inscrite dans le plan Héritage des jeux Olympiques et Paralympiques, dont la présentation est prévue début 2023.

Enfin, le projet d'évolution du décret n° 2004-1392 du 22 décembre 2004 pris pour l'application de l'article 20-2 de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication et visant à assurer la protection de l'accès du plus large public à la diffusion audiovisuelle des événements d'importance majeure pour la société française pourra également constituer une opportunité d'améliorer la représentation des compétitions féminines sur les antennes des chaînes de télévision gratuites, notamment en intégrant, dans le respect des critères de conformité de ces événements au droit européen, la réciproque féminine des compétitions déjà inscrites (finale de la Ligue des champions de football, Tour de France cycliste, etc.).

Questions similaires

Déposée le 27 janvier 2020 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 7 juin 2021 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 7 novembre 2018 à 23h00
Similarité de la question: 51% Similarité de la réponse: 60%
Déposée le 4 février 2019 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 9 octobre 2019 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 15 juillet 2019 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 0%