Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Taxation des pots d'échappement non homologués des véhicules à moteur

Question écrite de - Équipement

Question de ,

Diffusée le 19 janvier 2011

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur l'article paru à la page 13 du numéro 80 de la revue L'Hémicycle du 28 septembre 2001 dans lequel il est indiqué qu'un médecin, auteur d'un rapport sur les bruits de voisinage, estime que " les pots d'échappement non homologués (des véhicules à moteur) devraient être soumis à une plus forte taxation, contrairement aux silencieux moins taxés.

" Il lui demande quel est son avis à l'égard de cette proposition et aimerait savoir s'il est favorable à sa réalisation. Entend-il inciter le Gouvernement à prendre des mesures allant en ce sens ?

Réponse - Économie

Diffusée le 19 février 2002

Les silencieux d'échappement des véhicules à moteur ne figurent pas sur la liste communautaire des biens et services auxquels les Etats membres sont autorisés à appliquer un taux réduit de taxe sur la valeur ajoutée (TVA). La mesure proposée serait contraire à nos engagements communautaires et n'est donc pas envisageable.

Au surplus, ces matériels font l'objet d'une réglementation européenne et d'une homologation. Pour les véhicules qui circulent sur la voie publique, le code de la route fait obligation d'utiliser des silencieux homologués. Pour ce qui concerne la mise sur le marché des produits, en application de la loi n° 92-1444 du 31 décembre 1992 relative à la lutte contre le bruit, les dispositifs d'échappement qui ne seraient pas confonnes aux dispositions réglementaires sont en principe interdits à la vente (décret n° 95-79 du 23 janvier 1995).

Seuls les dispositifs destinés à la compétition et non conforrnes aux dispositions réglementaires peuvent, par dérogation délivrée par le ministre en charge de l'environnement, être vendus en vue de la compétition et donc en excluant un usage sur le domaine public. L'application d'un taux réduit de la TVA aux pots d'échappement silencieux homologués ne serait donc pas de nature à diminuer les nuisances sonores de voisinage de matériels dont l'usage est d'ores et déjà rendu obligatoire par la réglementation en vigueur.

Questions similaires

Déposée le 19 mars 2005 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 50%
Déposée le 19 janvier 2012 à 23h00
Similarité de la question: 85% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 28 mai 1986 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 21 septembre 1988 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 25 octobre 2000 à 22h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 69%
Déposée le 11 octobre 2000 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 69%