Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Taxe sur la valeur ajoutée applicable aux parcs zoologiques

Question écrite de - Budget

Question de ,

Diffusée le 20 novembre 2013

M. Jean-Patrick Courtois attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget sur la mise en œuvre de l'augmentation qui porterait la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) actuelle sur les parcs zoologiques de 7 % à 10 % en 2014.

En effet, saisi par les professionnels de Saône-et-Loire sur cette question qui mettrait en péril l'avenir de leurs activités et de leurs emplois, il rappelle que les parcs zoologiques sont, par nature, agricoles et que, à ce titre, ils devraient être taxés à 5,5 %.

Il souligne aussi que les parcs zoologiques devraient également pouvoir bénéficier du même traitement fiscal que les cirques qui sont, aujourd'hui, taxés à ce taux réduit.

Dans ces conditions et face à l'intérêt social d'offrir à la clientèle populaire des parcs zoologiques des tarifs accessibles, il lui demande sa position sur le sujet.

Réponse - Budget

Diffusée le 24 septembre 2014

Depuis le 1er janvier 2014, les taux de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sont modifiés comme suit : le taux normal est fixé à 20 % et le taux réduit de 7 % est porté à 10 %. Dans ce cadre, les droits d'entrée pour la visite des parcs zoologiques et botaniques, des musées, monuments, grottes et sites ainsi que des expositions culturelles et des parcs à décors animés illustrant un thème culturel sont soumis au taux de 10 % depuis le 1er janvier 2014 en application des dispositions du b ter et du b nonies de l'article 279 du code général des impôts (CGI).

S'agissant des conséquences de ces mesures pour le secteur des parcs zoologiques, il est rappelé que dès lors qu'elles remplissent les conditions définies à l'article 244 quater C du Code général des impôts, les entreprises concernées bénéficient du crédit d'impôt compétitivité emploi, que la modification des taux de TVA a précisément contribué à financer.

Questions similaires

Déposée le 30 décembre 2015 à 23h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 59%
Déposée le 2 avril 2018 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 29 novembre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 53%
Déposée le 19 septembre 2003 à 22h00
Similarité de la question: 41% Similarité de la réponse: 45%
Déposée le 19 septembre 2001 à 22h00
Similarité de la question: 39% Similarité de la réponse: 45%
Déposée le 4 mai 2020 à 22h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 0%